Les Français et les déchets sur l’autoroute

Alors que la France cherche des solutions pour une meilleure gestion des déchets, on observe encore et toujours dans les campagnes et les villes, des dépôts d’ordures sauvages. Des incivilités quotidiennes, qui ont même tendance à augmenter sur la route des vacances.

Rédigé par Séverine Bascot, le 15 Aug 2016, à 17 h 57 min

Face au constat affligeant selon lequel seuls 6 Français sur 10 estiment les déchets sauvages inadmissibles, Vacances Propres lançait en début d’été, une campagne de sensibilisation pour éveiller les esprits. Parallèlement, l’institut Ipsos s’est penché sur les pratiques de gestion des déchets sur l’autoroute. Et le résultat n’est pas glorieux.

Les Français et la responsabilité écologique en matière de déchets sur la route des vacances

La campagne « Vous pouvez laisser une plus belle trace sur la Terre », initiée par Vacances Propres et fustigeant les auteurs de gestes incivils, porte-t-elle vraiment des fruits ?

Le saviez-vous ?

En 2015, Vacances Propres avait estimé que le volume de déchets abandonnés de façon sauvage en France s’élevait à 81.000 tonnes, soit l’équivalent de huit Tours Eiffel ; parmi eux, 73.200 tonnes sont jetés sur les routes et autoroutes.

Durant l’été, une autre étude commandée à Ipsos par Vinci Autoroute pour la deuxième année consécutive, montre que sur la route des vacances et au volant, les pratiques écoresponsables des Français vis-à-vis de l’environnement, laissent encore à désirer(2) !

les dépôts sauvages de déchets sur l'autoroute

Source : Vinci Autoroutes

En effet, si en général, plus de trois usagers des réseaux autoroutiers en France sur quatre déclarent utiliser les poubelles de tri sélectif mises en place sur l’ensemble du réseau, il semblerait que vacances signifient relâchement : 66 % des personnes interrogées ne pratiquent pas le tri des déchets sur la route des vacances (11 % des moins de 35 ans admettent d’ailleurs ne jamais les trier sur l’autoroute).

Les déchets volent par la fenêtre

Une partie du sondage portait sur les comportements au volant et là encore, les chiffres sont inquiétants même s’ils sont en amélioration par rapport à l’année précédente : en 2016, un Français sur trois déclare jeter des déchets directement par la fenêtre. En tête les restes organiques, comme les trognons, les peaux ou les noyaux de fruits (23 %), puis viennent les mégots et les chewing-gum (18 %), mais aussi les papiers, mouchoirs et emballages divers (5 %).

déchets sur l'autoroute moyens de lutte

Source : Vinci Autoroutes

D’après l’AFSA (Association Française des Sociétés  d’Autoroutes), pas moins de 4.900 tonnes de déchets sont récoltés chaque année par les agents autoroutiers sur les 39.000 hectares de « dépendances vertes » en bordures d’autoroutes. Des opérations de collecte qui sont toujours dangereuses pour le personnel, sans compter les risques de départs d’incendies que représentent les mégots…

Moins de déchets sauvages avec des enfants

En présence de leurs enfants, les Français adoptent en général, un comportement plus responsable durant les trajets et lors des pauses : ils ramassent les restes de pique-nique (26 %), trient les déchets sur les aires de repos (25 %) et jettent un peu moins par la fenêtre (23 %).

déchets sur l'autoroute, France, incivilité

Alors dorénavant, en vacances ou non, pour préserver les paysages, le personnel des autoroutes et l’environnement, n’oublions pas que les déchets doivent être jetés dans les poubelles adéquates. Veillons à respecter les règles de tri quand un système de collecte sélective est en place comme c’est le cas sur les autoroutes françaises, et ne jetons plus rien dans la nature !

Illustration bannière : affiche de la campagne nationale de sensibilisation au bon comportement © Vacances Propres
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. vous

  2. Quelle découverte encore si il n’y avait que sur les autoroutes, c’est sur toutes les routes, dans les bois décharges sauvages que l’on trouve tout et n’importe quoi, pour moi il n’y a pas 36 solutions celui qui se fait prendre à jeter par la fenêtre de sa voiture ou laisser des déchets dans la nature devrait être condamner à un TIG de un mois à ramasser tout ce est jeté au bords des routes et dans la nature,avec une amende à la clé, cela en ferait réfléchir plus d’un. Quand je me déplace en voiture j’ai toujours un sac plastique dans le lequel je mets mes déchets et le dépose dans des poubelles prévues pour ça, de plus nous avons partout des déchèteries ou le dépôt de toutes sortes de déchets est gratuit, alors pourquoi polluer la nature.

  3. !!!! la propretés n’a pas fait beaucoup d’ émules apparemment je suis tous seul là Ce ne sera pas la panacé mais les constructeurs devraient prévoir dans les voiture des petits coin petite poubelle a jeter
    le contenu en arrivant a une aire de repos

Moi aussi je donne mon avis