7 kilos de déchets plastiques sont déversés chaque seconde en Méditerranée

On le sait : la mer Méditerranée regorge de plastiques. Aujourd’hui, une organisation internationale publie un rapport où elle tente de quantifier le phénomène et identifier ses causes.

Rédigé par Anton Kunin, le 28 Oct 2020, à 11 h 36 min

229.000 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans la mer Méditerranée, et un million de tonnes s’y trouveraient en ce moment même, estime l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) dans un nouveau rapport.

Le plastique déversé dans la mer, c’est avant tout une mauvaise gestion des déchets

L’UICN tire la sonnette d’alarme : selon ses estimations, 229.000 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans la mer Méditerranée, soit l’équivalent de 500 conteneurs d’expédition par jour. Un million de tonnes de plastique se seraient déjà accumulées dans la mer.

Selon le rapport, les pays du pourtour méditerranéen où est rejetée la plus grande quantité de plastique sont l’Égypte (environ 74.000 tonnes/an), l’Italie (34.000 tonnes/an) et la Turquie (24.000 tonnes/an).
Ces rejets sont attribuables avant tout à une mauvaise gestion des déchets plastiques et à la densité des populations côtières.

Un rapport alarmant sur les déchets plastiques en Méditérranée : The Mediterranean : Mare plasticum © UICN

Lire ausi : Une nouvelle île découverte en Méditerranée… 100 % plastique

Mais si on s’intéresse au poids de plastique rejeté dans la mer rapporté au nombre d’habitants, le palmarès devient tout autre : ce sont le Monténégro (8 kg par personne et par an) ainsi que l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine du Nord (ex aequo avec 3 kg par personne et par an) qui ont les taux de rejet les plus élevés.

La poussière de pneu, le premier microplastique rejeté dans la mer en terme de volume

Au-delà des déchets ménagers (appelés macroplastiques), il ne faut pas oublier les microplastiques, comme la poussière de pneu (53 % de l’ensemble des microplastiques rejetés dans la mer), les textiles (33 %) et les microbilles de cosmétiques (12 %).
Selon l’estimation de l’Union internationale pour la conservation de la nature, 13.000 tonnes de microplastiques sont rejetées chaque année dans la Méditerranée.

Tout en dressant ces constats alarmants, les auteurs du rapport saluent les initiatives de différents pays susceptibles de faire diminuer le volume de plastique rejeté dans la mer Méditerranée. L’Espagne, la Tunisie et le Maroc ont ainsi interdit les sacs plastiques à usage unique, et l’Israël et Malte ont mis en place un système de consigne.

L’UICN est une organisation internationale comprenant des États et des agences gouvernementales, des ONG, des organisations de peuples autochtones, des agences de développement économique, des institutions scientifiques et universitaires et des associations d’entreprises.

Illustration bannière : 229.000 tonnes de déchets plastiques sont déversées chaque année dans la mer Méditerranée © leonori
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis