Le Costa-Rica ferme ses zoos et relâche les animaux

Rédigé par Jean-Marie, le 19 Oct 2013, à 20 h 22 min

Le Costa Rica a beau être un minuscule pays, il a l’air de faire parler de lui. Et le plus souvent en bien, voire en très bien. Après avoir aboli son armée, il vient de décider de fermer ses zoos et de relâcher des centaines d’espèce. De quoi enrichir plus encore son exceptionnelle biodiversité.

Le Costa-Rica, petit pays, grande biodiversité

Le Costa Rica ne couvre que 0,03 % de la surface de la planète, mais ce petit pays tropical héberge un nombre remarquable d’espèces vivantes : pas moins de  500 000 espèces différentes prospèrent dans ses luxuriantes forêts. Cela représenterait plus de 4 % de toutes les espèces vivantes recensées sur Terre. Malgré cela, le Costa-Rica avait créé des zoos.


Wikipedia/CC BY 2.0

Mais, initiative inédite, le gouvernement du Costa Rica a annoncé sa volonté d’ouvrir les barreaux et de renvoyer les locataires des cages à leur milieu naturel. Cela sera effectif en mars 2014, à l’expiration du contrat qui lie les Autorités aux sociétés qui exploitent les zoos.

Pourquoi mettre fin à la captivité des animaux et donc à l’existence des zoos ?

«Nous nous débarrassons des cages avec la volonté d’interagir avec la biodiversité dans les parcs botaniques de manière naturelle « , a expliqué ministre de l’Environnement René Castro.  » Nous ne voulons d’animaux en captivité ou enfermés d’aucune manière que ce soit ; hormis les rares cas où il faudrait en sauver l’espèce. « 

Une décision contestée mais porteuse d’espoir

Les futurs ex-zoos, Simon Bolivar Zoo (qui conteste légalement la décision) et le Centre de conservation de Santa Ana, seront par la suite transformés en parcs publics ou jardins urbains dans lesquels les animaux pourront aller et venir à leur guise. Le pari sous-jacent à cette fermeture est que la conservation des animaux se passera mieux au sein des vastes réserves naturelles du pays, essentiellement des forêts, avec pour les animaux difficiles à adapter, des zones spéciales de préservation de la faune.

dauphin-1Notons que cette décision du Costa-Rica fait suite à d’autres qui vont dans le même sens. Ainsi l’Inde est le premier pays majeur à interdire l’exploitation des dauphins (après le Chili, la Hongrie, le Costa-Rica) et à leur reconnaitre le statut de « personne non humaine« .

Aux États-Unis, la détention en captivité de chimpanzés, très probablement bientôt inscrits sur la liste des espèces en danger, sera bientôt strictement encadrée et limitée.

Bien que dans certains pays, on soit encore très loins d’une telle décision de fermeture des zoos, il semble qu’au niveau planétaire les mentalités bougent. L’humanité sera-t-elle bientôt majoritaire à considérer qu’elle fait partie du monde animal et n’est pas destiné à le dominer (sans parler de l’éradiquer) ? Certains signes positifs donnent de l’espoir.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

40 commentaires Donnez votre avis
  1. Le zoo, c’est comme la traite des êtres humains, juste pour faire de l’argent, tout en détruisant non seulement ces derniers, mais aussi en détruisant les biotopes et les biodiversités.
    Fermer les Zoos est un acte intelligent qui fera progresser vers une dimension de conscience mondiale sur notre fragilité. ET si des géants nous mettent en cages, comment serions nous dans notre tête dans nôtre être…?

  2. Quelle merveilleuse initiative pour le zoo et quelle émouvante manière de définir le dauphin… oui, cet animal est aussi humain que nous, il en est de même pour d’autres animaux… leur ouvrir le coeur est leur donner la possibilité de nous exprimer cette humanité !

    Un grand merci a toutes les personnes conscientes qui ont initié ces mouvements, qui je ne le doute, se multiplieront…

  3. bravo! pour la fermeture de zoos

  4. Plus nous retournerons vers l’intégrité de ce tout ce qui est, nous inclus, plus nous seront heureux d’être car nous seront LIBRE d’ÊTRE!!!

    Bravo et bonne continuation car nous avons besoin d’exemple comme vous pour faire évoluer la conscience de cette planête vers un futur dans l’amour.Quand on aime, on n’emprisonne pas la la représentation et source de notre amour. On lui donne des ailes………pour qu’il s’envole vers plus de liberté comme nous souhaitons tous retrouver!!!

    Encore BRAVO!!!!

  5. je pense que les animaux doivent vivre en liberté,ils ne sont pas
    venus sur terre pour être enfermé dans des cages pour le plaisir des humains. très bonne initiative, la liberté n’a pas de prix!!!

  6. Tout à fait d’avis pour relâcher tous ces animaux qui souffrent physiquement moralement Excellente initiative je vous encourage à le faire Merci pour eux

  7. Les avis sont partagés:normal.Mais il y a zoos et zoos; ceux qui font devanture pour gagner quelque argent et ceux qui n’oeuvrent que pour la survie d’espèces menacées.Alors, concernant le Costa-Rica, bien vu dans la mesure où il conçoit que les animaux ne sont pas faits pour vivre en cage et que la nature leur soit restituée qu’elle qu’en soit leur issue.Mais la déforestation et le braconnage sont à prendre en compte.Ce pays est-il vraiment apte à abriter sereinement tous ces animaux?

  8.  » Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux … » chanson bien connue de Pierre Perret …. mais Ouvrir les cages des zoos c’est une initiative qui m’inquiète car je rejoints l’avis de beaucoup de commentateurs à savoir que les animaux n’auront connu que la main de l’homme … La perspective que cela se fasse dans un avenir très proche me fait très peur … Alors, que l’on interdise l’ouverture de nouveaux zoos !!!

  9.  » Ouvrez, ouvrez, les cages des zoos … » je rejoins une majorité des commentateurs qui s’inquiètent comme moi, et, à juste raison du devenir de ces animaux qui n’ont connu que la main de l’homme … la perspective pour mars 2014 me fait peur… Mais que dès demain, qu’on en interdise l’ouverture de nouveaux !!

  10. Bravo!!! Libérer des animaux qui n’ont jamais eu à se nourir seul, qui n’ont jamais connu l’état de captivité, qui n’ont jamais fréquenté d’autres animaux de nature « sauvage », c’est vraiment n’importe quoi.

    Dans les zoos, il ,y a des spécialistes qui connaissent très bien les animaux, leurs besoins et leurs comportements. Pensez-vous vraiment qu’ils ont jugé bons pour eux de les libérer?

    Cet article est faux. Ne croyez pas n’importe quoi sur internet. Come on! Ouvrez-vous les yeux!!!

  11. Après avoir été nouri par l’homme, comment ces animaux relachés s’en sortiront-ils tout seul !!! ???

  12. BRAVO BRAVO BRAVO

  13. bravoooooo !!!!

  14. Super ! Heureusement que certains savent encore réfléchir efficacement dans notre intérêt à tous .

  15. j’en suis ému….moi qui déteste les zoos et les cirques.

  16. Quelle bonne idée. Esperons que d autres de ce genre vont suivre……

  17. Belle initiative dommage que que le Costa Rica soit moins regardant pour sa population rurale.plantations d’ananas, palmiers à huile pesticides +++++ aucune protection des populations locales

  18. Les animaux vivants en captivité depuis longtemps -leur naissance ?- sont-ils capables de survivre en milieu naturel ?

    Et ne fera-t-on pas quelque chose pour protéger les dauphins, qui viennent jouer amicalement autour des bateaux, et sont harponnés de manière ignoble par les pécheurs péruviens qui vendent leur chair sur les marchés avec l’étiquette infâme de « cochon de mer  » ?

  19. C est part des actions mêmes petite que peu être nous arriverons a une amélioration de notre planete

  20. Vive la liberté des animaux…cependant les zoos les sauvent.

    • Si on aime voir les animaux en liberté on ne peut être pour les zoos où ils sont tenus captifs…même si des efforts sont faits pour leur mieux-être (mais non pour leur bien-être !) ; ils leur faut des endroits adaptés : les parcs animaliers sont la réponse actuellement. Si le sens de la vie était mieux compris par « l’homme », les animaux et la faune seraient mieux respectés et les animaux n’auraient pas besoin d’être préservés ! La nature sait ce qu’elle fait : c’est quand l’homme, de par son ignorance, s’en mêle que la faune en subit les tristes conséquences (chasse, piégeage, destruction de forêts, etc…)..difficile de réparer ce qui a été (et est) « abîmé » mais de bonnes volontés (avec le courage qui va avec) s’y emploient malgré tout…ce qui est fait à la nature dans son ensemble se répercute toujours…

  21. Si on veut oter toute forme de vie sur la planète, qu’ils aient le courqge de le faire une fois pour toutes ; tous les jours nous sommes sollicites, avec raison, pour intervenir pour une sauvegarde !

  22. Enfin une bonne nouvelle à lire !

  23. Je félicité le gouvernement Costa Ricain pour cette très belle incitative dont mon pays ferai bien de s’inspirer.

  24. Bravo ! J’espère que les animaux seront réhabilités avec succès 🙂

  25. magnifique!!!!!!!

  26. c’est ce qu’on appelle du « greenwashing », en fait faire semblant de se préoccuper de l’environnement. Tous ces animaux relâchés sans préparation dans la nature, c’est les condamner à mort : ils ne savent pas chercher leur nourriture : ils vont mourir de faim – ils n’ont pas été en contact avec la forêt : ils vont mourir de maladie – ils sont habitués aux êtres humains : ils vont mourir sous les balles des chasseurs.
    N’oublions pas que le Costa Rica pratique toujours la chasse aux requins pour leur ailerons, qu’ils ont mis à prix le capitaine Watson, fondateur de Seasheperd qui se bat pour les océans. Le Costa Rica est aussi un pays qui défriche sa forêt au profit des plantations de palmiers à huile, chassent les paysans de leurs terres, utilisent des pesticides etc… Le gouvernement autorise la construction d’hotels et de villages de vacances pour riches sur la côte, détruisant la nature au profit de l’argent. Quant aux trafics de drogue …..

    • à la déforestation, à l’utilisation m et au massacre des requins, j’ajouterai le braconnage des oeufs de tortues marines

    • je ne sais pas pourquoi mes messages sont toujours amputés

    • chassez le naturel, il revient au galop. Vous serez surpris-e de la force de l’instinct. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur ce destin de ces bêtes. Elles saurons se débrouillées.

    • Bravo pour ce commentaire raisonnable qui montre une bonne connaissance du sujet. Quand on voit comment l’homme traite la planète et les animaux, on se demande si l’éradication totale de l’humanité serait vraiment une catastrophe ….

    • Ben il faut plutôt se dire que c’est déjà un petit pas ! Ils vont pas changer toute leur « politique » en un seul coup!
      Et puis je pense pas qu’ils soient cons au point de larguer les animaux dans la nature sans aucune préparation tout le monde sait que ce n’est pas si facile. Et même si c’était le cas il y aura plus de positif que de négatif à long terme.
      Bref faut positiver un peu pas casser la gueule à chaque rare bonne nouvelle qui passe :p

  27. Excellente nouvelle! Bravo au Costa Rica pour ce bel esprit.

  28. Petit pays qui donne des leçons à toutes les nations, très bonne initiative et bravo à Costa Rica.

  29. Le Costa Rica fait courageusement honneur au genre humain et redonne aux animaux la place qui leur revient, celle de nos cousins que nous devons respecter autant que nous-mêmes.

  30. C’est historique ! une initiative, un progrès, à suivre par les autres pays et qui fait honneur au genre humain.

  31. supprimer ces prisons que représente les zoos, quelle bonne idée ; la seule question que je me pose : tous ces animaux qui dépendent de l’homme depuis longtemps sauront-ils survivre dans la nature, livrés à eux-même ? se nourrir ? se défendre ? y seront-ils préparés ? j’espère qu’ils ne vont pas être largués sans aucune préparation suivant les espèces

  32. super!!!les zoos sont des prisons pour non délinquants. Supprimons les tous

  33. Bravo le Costa Rica!!!!!!!!! le suivant..?

Moi aussi je donne mon avis