Des plages fermées cet été pour protéger faune et flore

Certains sentiers et certaines plages resteront interdits d’accès jusqu’au 31 août afin de protéger les nouvelles zones de nidation d’espèces protégées.

Rédigé par Paul Malo, le 28 May 2020, à 10 h 44 min

La nature ayant repris ses droits durant le confinement, certaines plages du littoral ne rouvriront pas pour protéger les espèces d’oiseaux qui s’y sont installées.

Sentiers et plages interdits jusqu’à fin août

Elles étaient désertes, mais en fait seulement désertées par les humains. Les plages sont restées interdites au public tout au long du confinement. Et la nature en a profité pour reprendre ses droits sur le littoral breton : au-delà de leur zone de reproduction habituelle, certaines espèces d’oiseaux se sont également installées sur les plages et sentiers dénués deux mois durant de toute présence humaine.

Ces oiseaux y ont donc construit leur nid, bien souvent à même le sol pour une fois, et la couvaison a débuté. C’est pourquoi, dans le Finistère, le  maire de Fouesnant a pris un arrêté municipal interdisant l’accès à certains sentiers et à certaines plages jusqu’au 31 août afin de les protéger. Cet arrêté entend également protéger la flore des déjections canines qui « enrichissent le sol naturellement pauvre des dunes et menacent ainsi la végétation dunaire protégée par la directive européenne Habitat Faune Flore ».

Rappeler les bonnes pratiques

Le gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) pond parfois sur la plage- © Dilomski

En Occitanie également, des oiseaux ayant directement pondu sur les plages durant le confinement, les associations de défense de l’environnement s’inquiètent que leurs nids soient détruits avec le retour des promeneurs et des chiens. Gare aux oeufs de gravelots à collier interrompu et de sternes naines qui pourraient se trouver sur le sable, alerte donc le Conservatoire du littoral. Ces oeufs parfois, justement, de la couleur du sable sont très petits, de la taille d’un simple ongle. Plusieurs communes ont donc publié des arrêtés afin de protéger les poussins, et installé des panneaux informatifs, annonçant la présence de « nids d’oiseaux protégés ».

Le Conservatoire du littoral, l’Office national des forêts, l’OFB ainsi que plusieurs associations ont donc lancé une grande opération « Sauvez nos poussins » afin de rappeler les « bonnes pratiques » à adopter lors de vos balades. D’abord, vérifiez que l’accès du site du littoral où vous comptez vous rendre est autorisé et respectez les zones balisées. Puis, restez sur les sentiers balisés et habituels, et tenez votre chien en laisse si vous en avez un. Évitez au maximum de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière littoral, et gagnez le plus rapidement possible le fil de l’eau avant de rester au plus proche de l’eau. Vous pouvez aussi consulter sur Internet la météo des oiseaux et sa carte interactive réactualisée chaque semaine recensant les sites littoraux où pourraient se trouver des espèces d’oiseaux protégés.

Illustration bannière : Coronavirus, plage fermée ? © makasana photo
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis