Comment optimiser votre production photovoltaïque ?

Rédigé par Jean-Marie, le 17 Jun 2013, à 14 h 56 min

Bien placer ses panneaux photovoltaïques

panneaux photovoltaiquesDonc, au-delà des problèmes matériels, veillez à la propreté de vos panneaux et à bien dégager autour pour limiter les ombres portées.  Si des panneaux ont été placés entre des lucarnes par exemple, il vaudra parfois mieux désactiver les panneaux ombrés pour avoir une meilleure performance que continuer à utiliser toute l’installation. Bref, pour un particulier, s’assurer du rendement de son installation n’est pas si compliqué, il suffit de regarder la production instantanée sur l’onduleur :

  • à 11-12h00 pour les installation Sud-Est,
  • 13-14h00 pour les installations au Sud
  • 15-16h00 pour les installations Sud-Ouest de mai à juillet pour l’hémisphère nord, un jour de plein soleil, sans nuage.

> Pour les orientations SE et SO, vous devriez atteindre au moins 90 % de la valeur en kWc (kilowatt-crète) de votre installation et approcher voire dépasser le 100 % pour les installations implantées plein Sud ou alors sur support rotatif.

L’ensoleillement dans ma régionCarte de france de l'ensoleillement

La performance moyenne des panneaux solaires

solaireEn 2013, les performances sont entre 14 et 16 % pour la majorité des panneaux ce qui revient grosso modo à 225 watts par panneau recevant 1000 watts par m² au minium. En général, la puissance en plus fournie par le soleil est perdue ou par le panneau ou par les onduleurs.

Globalement, on atteint au moins 800 watts/m² entre 8h30 et 15h30 solaire pendant un mois autour du solstice d’été, on arrive à plafonner pendant une heure  autour des 1000 watts/m² à cette période sur les latitudes autour de Bruxelles et Paris. Mais si les capteurs ne sont pas motorisés, la période au-dessus de 800 watts/m² se réduit à 3 heures pour une exposition plein sud.

Si ce n’est pas le cas, Hugues Crépin mis au point une première version d’un protocole de contrôle des panneaux solaires qui vous permettra de vous faire une idée et de comprendre aussi les coûts éventuels : Thermographie solaire.

Notez toutefois que la plupart du temps, la pluie suffit à nettoyer vos panneaux solaires et que c’est plutôt les professionnels qui se chargent de ce genre d’entretien quand il s’avère nécessaire.

*

Je veux témoigner

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai fait installé 8 panneaux solaires plein sud sur le toit de mon garage-atelier (Thomson (gamme GTH tm) de type monocristallin d’une puissance unitaire de 250 wc (norme IEC 61215 en 2013, mal installés je n’ai pû produire qu’à partir de septembre 2014. Production 2014/2015 = 495,70 E, 2015-2016 = 432,21 E, 2016-2017 = 503,97, de ces sommes il faut déduire la facture annuelle de 65 E. En 20 ans je ne récupérerai jamais l’investissement, d’autant que l’installateur a déposé le bilan et je n’ai plus de garantie. Photovoltaïque = grosse arnaque.

  2. Super grace a cette pilue mon penis a augmenter de 9 cm essayerhttps://www.consoglobe.com/comment-optimiser-votre-production-photovoltaique-cg

  3. les vendeurs photovoltaïques sont des voleurs, promesses de gains, et on se fait voler. ne vous laissez pas abuser par ces charlatans, TTP 20° a charenton le pont est une de ces entreprises qui volent les clients. ils vous font miroiter des sommes de gain avec des arguments faciles mais au lieu d’y gagner comme promis, vous payez pendant des années de crédit
    TTP 20° sont des voleurs, mais ils savent se cacher derrière les ficelles qu’ils connaissent bien, sur le droit contractuelle. méfiez vous de ces vendeurs et plus particulièrement de TTP20° à charenton le pont

    • Bonjour à Tous !

      Je suis chargé de résumer un jugement – de plus de 10 pages – prononcé au nom du Peuple Français opposant un particulier floué – du département 68 – par une entreprise d’installation photovoltaique et son partenaire financier ( partenaire d’ opérette … ) qui ont failli le mettre sur le flanc . Allez, au boulot ( « en selle » serait un peu cavalier ) !

      La page 1 précise que le Liquidateur Judiciaire de Bobigny est absent du Tribunal .

      La page 2 retrace l’ historique : signature par le client d’un BDC pour une centrale photovoltaique de valeur 20 k€uros et pour un dossier de crédit affecté à la consommation, pose des panneaux réalisée un mois après par des Ouvriers originaires d’un Pays d’ Europe lointain – sans raccordement, puis règlement éclair le mois suivant de l’ organisme de crédit directement vers l’ installateur qui ne se préoccupe plus du raccordement au réseau EDF …
      Deux mois plus tard, le client se rend compte que les panneaux promis de qualité Allemande ont été remplacés par des panneaux Chinois de moindre valeur, que l’ installateur n’ a pas pris soin de la santé de ses Ouvriers ni de la famille de son client en laissant travailler ceux-ci sans protection et en n’ évacuant pas les déchets amiantés ! Le raccordement semble oublié par l’ installateur …

      Page 3 : le client demande donc de constater les irrégularités du BDC et du dossier de crédit, que la société de crédit a réglé l’installateur AVANT d’ accorder le crédit au client ! Il demande la remise en état de son toit et quelques dommages et intérèts .

      Page 4 : la société de crédit conteste que le commercial de l’ installateur soit son mandataire ( ! ) et rejette la faute du non-raccordement sur ERDF ! La société accumule des demandes fantaisistes ( le Tribunal devrait condamner le client à verser 20 k€ à cette société et ajouter que cette société « n’a commis aucune faute » ) .

      Page 5 : le BDC ne comporte pas de désignation assez précise du matériel ni la date de livraison ( entre autres manquements ) . La charte QualiPV ne voit aucun de ses 10 engagements respecté .

      Page 6 : le Tribunal retient « des manœuvres induisant en erreur et viciant le consentement » et que le point 7 de la charte sur le raccordement/facture/notices d’entretien/garanties n’ est pas respecté .

      Page 7 : le contrat est bien nul, le crédit à la consommation affecté aux panneaux aurait dû être un crédit immobilier puisque l’ installation touche l’ étanchéité de l’ habitation .

      Page 8 : le crédit a été débloqué vers l’ installateur AVANT que le client soit informé de l’acceptation du financement ( ! ) de façon rapide et AVANT l’ exécution totale du contrat – c’est à dire le raccordement .

      Page 9 : le contrat de crédit est lui aussi nul . L’ organisme de crédit devra demander les 20 k€ à l’installateur … ( et non au client ! ) .

      Page 10 : le Liquidateur Judiciaire devra régler la remise en état du toit . La société de crédit et l’installateur sont condamnés à payer des dommages et intérêts au client avec une exécution provisoire ( même si la société de crédit décidait de faire appel, elle doit faire ce que le Juge a décidé ! )

      Le jugement n’ évoque pas la levée du FICP ( le client floué avait suspendu tout versement vers la société de crédit en attente de la décision de Justice, et cette société avait utilisé le FICP comme moyen de pression … ) . Cette levée doit être régularisée dans les 2 mois au plus tard …

      Un grand MERCI à notre ami Juriste ( dont le pseudo pourrait être Varan82 ) qui fut Modérateur sur LesArnaques .

      Cher client floué, votre moral doit s’ améliorer en lisant ceci car le tsunami prédit par l’ Avocat d’ un organisme de crédit est déclenché … Pardonnez mes jeux de mots, mais c’est une thérapie pour résister aux professionnels de l’ art NAC …

      Joyeuses Pâques à tous et n’ abusez pas du chocolat !
      éd croisier

  4. je connais une société qui vend un produit qui a une garantie de 2 ans et demi et plus besoin de nettoyer.

  5. Mon installation de panneaux photovoltaique est en service depuis le14/01/2011.Pour détecter un problème de production.Je relève la production des jours de plein soleil,et je peut faire la comparaison d’une année sur l »autre pour la mème pèriode

  6. Tous ces vendeurs de panneaux photovoltaïque se foutent royalement des problèmes rencontrés au près de leurs clients. Nous ne sommes que des vaches à lait et rien d’autres. Une fois installé et après avoir encaisser leur chèque, nous n’existons plus ( merci à FRANCE ENERGIE 73 Chambéry )A nous de faire avec en espérant que leur panneaux continuent à produire avec un minimum de perte de rendement jusqu’à la fin de notre contrat avec ERDF.

  7. Petite remarque: l’URL de lien est: imagerie-centre.be/thermographie/protocole_thermographie_solaire.htm , il y a juste un « s » de trop à la fin

Moi aussi je donne mon avis