Chauffage à 19°C : que risquez-vous si vous l’augmentez ?

Est-il obligatoire de chauffer à 19°C comme le demande l’État ? C’est la question que se posent certains Français alors que l’hiver est bien là.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 3 Dec 2022, à 11 h 35 min
Chauffage à 19°C : que risquez-vous si vous l’augmentez ?
Précédent
Suivant

Le gouvernement a fait un appel à la sobriété énergétique afin d’éviter tout black-out énergétique cet hiver. Il a demandé aux Français de ne pas dépasser les 19°C pour se chauffer. Mais risquons-nous une amende si nous augmentons le thermostat ? Voici plusieurs éléments de réponse.

Pas plus de 19°C cet hiver

Depuis septembre dernier, le gouvernement a indiqué les mesures à prendre dans le cadre de son plan de sobriété énergétique. Tous les secteurs sont concernés ainsi que les particuliers. Et il s’agit notamment de se chauffer à 19°C et pas un degré de plus. C’est d’ailleurs la Première ministre Élisabeth Borne qui l’a rappelé : « La règle, c’est de se chauffer à 19 °C ».  Pourquoi cette température ? Aucune étude n’indique qu’il est préférable de se chauffer à 19°C mais une loi datant de 1969 sur les normes de construction explique que « les équipements et les caractéristiques des bâtiments d’habitation doivent être tels qu’il soit possible de maintenir la température intérieure résultante au centre des pièces au-dessus de 18°C », soit 19 degrés.

Alors que de nombreux Français doivent déjà se serrer la ceinture du fait de la hausse des prix, ils craignent désormais un amende s’ils augmentent le thermostat. Est-ce réellement le cas ? Non, il n’y aura pas de contrôle dans les foyers. « Il ne s’agit pas de faire une police des températures », avait d’ailleurs déclaré Élisabeth Borne. Toutefois, le gouvernement va demander aux entreprises de ne faire aucun écart concernant la température à respecter.

Chauffage à 19°C : limiter sa consommation et réduire sa facture de chauffage en restant confortable

Aucune amende prévue pour les particuliers

Alors que les particuliers ne risquent pas d’amende s’ils décident de faire grimper leur chauffage au dessus de 19 degrés, cela n’est pas la même chose pour les entreprises. L’État peut demander des factures d’énergie par exemple pour vérifier la température dans les bâtiments. Pour les entreprises, des sanctions peuvent être appliquées.

Si une entreprise ne respecte par la réglementation en vigueur cet hiver, elle risque jusqu’à 1.500 euros d’amende. De plus, elle peut avoir à payer 3.000 euros en cas de récidive. Toutefois, on peut noter qu’en théorie, les particuliers aussi pourraient avoir à s’acquitter d’une amende similaire. En référence à l’article R241-26 du Code de l’énergie, cela les concerne aussi : « les limites supérieures de température de chauffage sont, en dehors des périodes d’inoccupation définies à l’article R.241-27, fixées en moyenne à 19°C pour l’ensemble des pièces d’un logement et pour l’ensemble des locaux affectés à un usage autre que l’habitation et compris dans un même bâtiment ».

Chauffage à 19°C entreprise

Réduire notre consommation d’énergie pour passer l’hiver

Le gouvernement souhaite à tout prix écarter les risques de coupures d’électricité et éviter les délestages en limitant la consommation de chauffage cet hiver. D’ici à 2024, le gouvernement veut réduire notre consommation de 10 %. La règle des 19°C cet hiver est plutôt une mesure de bon sens. En effet, à lui seul le chauffage représente près de 30 % (27,6 %) des usages de l’électricité des foyers français. Réduire sa consommation d’électricité, c’est aussi réduire sa facture énergétique.

À lire aussi – 10 conseils pour réduire sa facture de chauffage

En baissant d’un degré seulement votre thermostat, vous faites baisser votre consommation de 7 %. Cela représente une économie non négligeable en ces temps difficiles. Vous pouvez également chauffer de façon intelligente en réduisant le thermostat lorsque vous n’êtes pas dans la pièce. Vous pouvez par exemple chauffer de 20 à 21 °C dans les pièces de vie mais seulement à 17°C dans les chambres. De même, pousser le thermostat à 22°C dans la salle de bain lorsque vous prenez une douche mais laissez-le à 16°C ou 17°C quand vous n’êtes pas dans cette pièce.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Moi je voudrais savoir si je dois baissé le chauffage en dessous de 19 alors que mon épouse est actuelle en traitement de chimio pour un cancer du colon !

    • Prenez soin de vous et de votre femme

  2. Oulala !!! Il faut des articles de presse pour dire aux Français qu’ils n’auront pas d’amende s’ils chauffent au-dessus de 19° ???!!! Ben mince alors ! Par contre, l’article oublie, et ce n’est pas un détail, que dans un logement sans isolation, ou peu isolé, une température à 19° ne sera pas du tout suffisante. Donc, les Français devraient mettre la pression sur leur bailleur, public ou privé, pour qu’ils lancent enfin des travaux d’isolation. Quant à ceux pour qui 19° sont suffisants, ils feront des économies sur leur facture.

Moi aussi je donne mon avis