Bientôt des centrales nucléaires flottantes ?

Rédigé par Nolwen, le 10 Sep 2014, à 8 h 26 min

A première vue, le projet paraît un peu fou et fait hurler les anti-nucléaires. Pourtant, cette idée de construire des centrales nucléaires flottantes sur les océans est partie d’une préoccupation sécuritaire.

Centrale nucléaire flottante anti tsunami et tremblement de terre

L’intérêt de construire une centrale nucléaire sur l’eau à deux intérêts majeurs :

  1. mettre les réacteurs nucléaires à l’abri des tremblements de terre et des tsunamis
  2. approcher les centrales des endroits distants ou inaccessibles

rusatom-nucléaireCe sont les russe de l’entreprise d’Etat russe Rusatom Overseas qui a trouvé l’idée assez séduisante pour s’engager dans le projet. Rusatom, qui a pour vocation l’export de réacteurs nucléaires russes, a signé un accord préalable avec la Chine pour mettre au point ce nouveau type de centrales : des centrales flottantes.

Le Directeur général de Rosatom, Dzhomart Aliev, dans un communiqué, affirme que « les centrales nucléaires pourront fournir une alimentation fiable non seulement à des régions isolées, mais aussi à de grandes installations industrielles, telles que les plates-formes pétrolières.« 

13 % La production d’électricité d’origine nucléaire représentait 13 % de la production mondiale d’électricité – elle était de 2 518 TWh en 2011,soit 13,5 % du total.

Planetoscope > Production mondiale d’énergie nucléaire

Des réacteurs nucléaires sur l’eau très bientôt

La mise en service est prévue pour 2019 mais les choses pourraient s’accélérer car la Russie semble pousser les feux : avec des Occidentaux qui commencent à regretter sérieusement leur dépendance envers l’énergie russe (gaz), la Russie cherche à se diversifier. Ainsi en mai 2014, une période de 10 ans de négociations a fini par se conclure avec la Chine par un contrat de 400 milliards de dollars de fourniture énergétique.

Le géant russe de l’énergie Gazprom envisagerait, surtout si les choses s »enveniment suite à la crise en Ukraine, d’accélérer le développement de la 1ère centrale flottante, qui serait avancée à 2018. Celle-ci ne serait dans un premier temps qu’une petite centrale nucléaire thermique, qui serait installée à Chukhotka dans la lointaine Russie orientale.

*

Dans la vidéo ci-dessous un ingénieur nous explique, en anglais, les avantages en termes de sécurité d’une centrale nucléaire sur l’eau

La première centrale flottante au monde en 2018 ?

*

Je réagis

Le nucléaire, risque ou solution ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Chouette !
    on pourra ainsi faire flotter nos centrales pourries au large vers les pays de pauvres et rester propres et en bonne santé chez nous pour consommer plein d’électricité. Si ça c’est pas de la croissance !

  2. est ce que vous n’apprendrez jamais? est ce que nous sommes l’espèce la plus stupide de l’univers? vous mettez du vert partout, et pas une seconde vous ne réfléchissez à l’avenir de notre planète. avez vous déjà dégusté du poisson au mercure? pensez vous sincerement que les environs de fukushima soit l’endroit rêvé pour vos vacances? et même si le nucléaire était une technologie que nous maitrisions vraiment, de même que le recyclage des déchets qu’il produit: pensez vous réellement que les réserves d’uranium que des africains sous payés et promis aux cancers les plus divers récoltent pour nous soient inépuisables? ces monstruosités conçus par des gens sans conscience qui lèguent cet héritage à leurs propres enfants, juste par l’avidité la plus méprisable, n’ont pas de place sur un site qui se prétend « vert ».

  3. non pitieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Moi aussi je donne mon avis