Californie : une loi pour rendre les ordinateurs écologiques

La Californie s’attaque au gaspillage énergétique des ordinateurs et veut aller jusqu’à interdire la commercialisation de machines trop gourmandes en électricité.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 20 Sep 2016, à 11 h 13 min

Les ordinateurs sont énergivores, et pas seulement quand ils sont allumés. C’est lorsqu’ils sont en mode veille qu’ils sont les plus gourmands en électricité. Selon une étude menée par l’Université de Californie, 61 % des ordinateurs fixes, installés dans les bureaux des entreprises de l’État, resteraient d’ailleurs toujours en veille.

La Californie compte 25 millions d’ordinateurs

Pour lutter contre ce gaspillage énergétique, l’État de Californie vient de déposer un projet de loi qui pourrait faire économiser aux utilisateurs près de 373 millions de dollars sur les factures d’électricité, soit l’équivalent de l’énergie dépensée par les foyers de la ville de San Francisco.

« Les ordinateurs sont un outil quotidien des Californiens et le gaspillage énergétique vient souvent du mode veille », a ainsi expliqué le commissaire Andrew McAllister, de la commission énergie de l’État de Californie, dans des propos repris par Les Échos. « Couper l’énergie quand personne n’utilise l’ordinateur peut faire économiser aux consommateurs des millions sur leur facture ».

ordianteurs bureaux Californie loi ecolo

Les utilisateurs économiseraient 40 dollars sur quatre ans

Si elle est adoptée, cette loi obligerait les constructeurs à utiliser ou ajouter des pièces spécifiques à leurs produits afin que ceux-ci deviennent plus économes. « Les ordinateurs et moniteurs qui consomment plus d’énergie que les normes proposées par l’État ne pourront plus être vendus en Californie, à partir de la date d’entrée en vigueur », détaille pour Les Échos, Pierre Delforge, directeur de l’efficience énergétique de l’ONG américaine « Natural Resources Defense Council » (NRDC), qui a participé à l’élaboration du projet de loi.

Dans un premier temps, cette mesure pourrait coûter aux fabricants, 14 dollars supplémentaires par ordinateur, un coût qui sera sans doute transféré sur la facture de l’acheteur. Mais les autorités estiment que ce prix devrait baisser sous l’effet des volumes qui réduiront naturellement les coûts de production. Grâce à ces nouvelles normes, les utilisateurs pourraient en outre économiser 40 dollars sur leur facture d’électricité, sur quatre ans.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis