Laver les bouteilles consignées, le plus vert des recyclages

L’État relance le recyclage des bouteilles plastique, celles en verre sont recyclées et refondues. Mais les laver et les réutiliser serait bien moins gourmand en énergie.

Rédigé par Paul Malo, le 16 Jun 2019, à 12 h 45 min

On parle du retour, ou presque, des bouteilles consignées, mais en plastique. Mais on ne sait pas assez que laver une bouteille en verre consomme quatre fois moins d’énergie que d’en refondre le verre.

Jetable ou recyclable et réutilisable ?

Édouard Philippe l’a annoncé dans son discours de politique générale : la consigne est de retour, en tout cas pour les bouteilles en plastique qui, hélas, ne représentent que 0,1 % des déchets plastiques en France. Et si le vrai tournant écologique eut été d’interdire le plastique, au-delà, se pose aussi la question de l’hégémonie du verre jetable.

machine à laver les bouteilles en verre recyclage

Il est nécessaire d’utiliser une machine particulière pour laver les bouteilles en verre © Mark Agnor

Pas besoin, pourtant, d’être un senior pour se rappeler du temps où tout le monde ramenait ses bouteilles vides à l’épicerie, en échange de quelques 10 centimes de franc. Des bouteilles tout simplement nettoyées avant d’être réutilisées. Mais aujourd’hui, la majeure partie du verre mis à recycler est en réalité refondu.

Le lavage, une filière presque disparue

Seul hic : ce recyclage industriel du verre est énormément gourmand en énergie… Quatre fois plus que le lavage. Bien plus, donc, que la filière de nettoyage et de réemploi des bouteilles consignées du temps jadis. Avec l’apparition du verre jetable, cette activité de nettoyage a quasi disparu. Revenir aux pratiques de jadis suppose toutefois, d’abord, de disposer de machines à même de laver les bouteilles.

À Nantes, l’association Bout’ à bout’ créée par Célie Couché travaille ainsi à relancer la filière de réemploi des bouteilles en verre en Pays de Loire. Une idée pour laquelle elle a reçu le prix de l’Innovation sociale en 2017. Elle utilise l’une des dernières machines de lavage de bouteilles sur la dizaine qui existe encore en France.

Lire aussi :  Jean Bouteille veut réintroduire la consigne au quotidien

Autre souci à résoudre : les étiquettes des bouteilles d’aujourd’hui. En effet, il n’est pas possible, à l’échelle industrielle, d’enlever les étiquettes et la colle des bouteilles recyclées une à une, de les décoller à la main. Une contrainte qui oblige à obtenir des marques fournissant les bouteilles, qu’ils abandonnent les adhésifs permanents au profit d’étiquettes hydrosolubles…

La consigne des bouteilles en plastique, fausse bonne idée ?

Relancer cette filière de réemploi des bouteilles en verre est d’autant plus essentiel que l’annonce de généralisation de la consigne sur les bouteilles en plastique ne va pas aller sans poser de véritables problèmes. D’abord parce que, dans un pays qui recycle à peine 60 % de ses contenants en plastique, il faudra ramener les bouteilles en plastique dans des endroits précis alors que le tri sélectif, avec les poubelles jaunes, fonctionnait bien jusque-là.

Les Français seront, avec ce système, payés à la place des collectivités et collecteurs de déchets afin de ramener les bouteilles en plastique, pour qu’elles soient broyées et recyclées.

bouteilles consignées plastique recyclage

Dans de nombreux pays, les bouteilles plastiques sont consignées © Brian Finestone

Autre souci de cette volonté du recyclage des 16 milliards de bouteilles en plastique vendues chaque année en France : alors que le système des bacs jaunes a été financé par l’impôt, le fait de ne mettre l’effort que sur le recyclage des bouteilles en plastique risque de faire que les traditionnels bacs jaunes soient demain à moitié vides, ce qui supposera alors soit d’augmenter les impôts, soit carrément de stopper les collectes sélectives…

Et si, plutôt, l’État relançait le vrai recyclage du verre : le lavage ?

Illustration bannière : Retour de bouteilles consignées plastiques © aleks333
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis