Bornes de recharge : à domicile ou au supermarché ?

Rédigé par Aurore, le 18 Apr 2012, à 17 h 51 min

Véolia Habitat Services installe des bornes de rechargement à domicile

Véolia Habitat Services tente de s’imposer aujourd’hui comme le spécialiste de l’installation des bornes électriques pour particuliers et entreprises.

Prise Legrand extérieur-intérieur / Prise Schneider intérieur

L’entreprise a choisi de former ses propres techniciens pour installer, à votre domicile, les bornes de recharge les plus performantes. L’installation d’une borne peut être décidée de chez vous, ou chez le concessionnaire, afin de s’assurer qu’elle est installée à la livraison de votre véhicule électrique.

L’installation d’une borne par Véolia Habitat Services vous permet d’obtenir un diagnostic de votre installation électrique, la pose de la borne de recharge selon les normes, le raccordement à une ligne électrique adaptée, des tests de bon fonctionnement et de sécurité et une démonstration.

Il s’agit d’offrir un service d’accompagnement de qualité afin d’aider à la démarche citoyenne d’opter pour un véhicule électrique, peu émetteur de CO2. Véolia Habitat Services peut également vous informer quant aux aides et subventions qu’il est possible d’obtenir (Voir : Bonus Malus 2012). Aujourd’hui, Véolia Habitat Services est recommandé par Renault, Peugeot, Nissan et Citroën. À partir de 379 € TTC l’installation de la borne.

La multiplication des bornes de recharge

Véolia Habitat Services estime qu’en 2020, les véhicules électriques sur les routes françaises seront au nombre de 2 millions et que 90 % des bornes de recharge seront privées.

Le système va donc se démocratiser et de nouveaux comportements vont émerger. Pour ceux qui possèdent déjà un véhicule électrique, une nouvelle communauté vous permet de trouver plus facilement les bornes de recharge sur votre chemin.


Les choses bougent pour les voitures électriques

Borne électrique DBTLe 18 avril 2012, l’Assemblée Nationale communique sur son choix des bornes DBT (1) pour recharger sa flotte de véhicules électriques.  A l’occasion du renouvellement de son parc de véhicules électriques, l’Assemblée Nationale choisit DBT pour s’équiper de bornes de recharge.  Installée au cœur de l’Assemblée, cette première borne DBT de type GNS équipée de deux prise 32A EV-PA permettra de recharger les véhicules du parc.

*

Je réagis

(1) Créée en 1990, la DBT (Douaisienne de Basse Tension), acteur majeur des infrastructures de recharge électrique, conçoit et commercialise des solutions clés en main de bornes de recharge électrique à destination des entreprises et des collectivités locales. La société collabore avec les plus grands constructeurs comme Renault, Nissan, Toyota, Peugeot, Mitsubishi, Citroën, Mercedes, Mia, etc

Pour aller plus loin :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Dans tous les articles concernant la recharge des véhicules électriques on parle de prix, mais aucun renseignement concernant la taxation (hors TVA) ! La TIPP actuelle constitue une part très importante du prix d’un litre d’essence ou de gasoil ! Je pense que l’Etat n’est pas prêt à perdre cette recette sur les véhicules électriques ! Avec les nouveaux compteurs intelligents LINKY (ERDF) qui sont déjà en expérimentation à TOURS, et qui seront étendus à toute la FRANCE, rien n’empêchera, lors du rechargement d’un véhicule électrique, d’y associer une tarification particulière qui ajoutera une « TIPP électrique » ! Quel est votre avis svp, à ce sujet ? Merci d’avance Bien cordialement JYG

  2. Pour une ZOE location mensuelle de la batterie 79 euros. Pour un modèle équivalent essence qui consommerait 6 l aux 100 Kms (et c’est beaucoup), on roule environ 900kms. conclusion, avec une voiture électrique, moins vous roulez et plus vous payez. Si l’on rajoute le prix de l’électricité et l’amortissement de la borne de chargement sur 3 années, on arrive à un coût kilommétrique de 0,2 euros. C’est énorme pour une petite voiture.

  3. Pourquoi ne nous dit-on jamais quel type de contrat souscrire au fournisseur d’électricité. D’après mes calculs, si l’on veut charger à domicile sa voiture en 2 heures, il faut souscrire un contrat de 30 Kw (limite tarif bleu), ce qui augmente très fortement le prix de l’abonnement. Alors pourquoi cacher cet aspect des choses au consommateur. Non la voiture électrique n’est pas économique.
    Les administrations s’équipent de voitures électriques, seulement elles n’ont aucune idée du montant des factures d’électricité.

  4. Ils n’ont pas pensé à un chargeur à pédale ? Un vélo dans le garage qui permet de recharger la batterie. Ça permettrait de voir le nombre d’heures(jours) qu’il faudrait pédaler pour la charge !
    Quand le carburant sera trop cher, on aura peut-être des véhicules électriques pour le voisinage et les transports en commun pour le reste (vacances, ..). Deux types de véhicules, bof (sauf les riches). A part le « mixte » (Prius, et analogues).
    Quand il y aura des packs de batteries « universels », on pourra s’arrêter à une station service qui en aura des toute prêtes et pourra faire le remplacement en deux tours de main (comme les batteries d’appareils photo). Ils chargeront l’ancienne en attendant un nouveau client.

  5. Combien va coûter l’électricité pour recharger le véhicule chez soi ??? A l’heure ou l’electricité n’arrête pas d’augmenter , est-ce que financièrement ce sera valable ?? C’est bien de ne pas polluer mais les véhicules sont encore très chers , alors à combien va revenir l’électricité au km ?

  6. Je souhaiterais apporter deux précisions. Ce nouveau réseau est proposé par Veolia Habitat Services (enseigne de proximité indépendante de Veolia). D’autre part, le prix annoncé dans votre article est un prix de départ. L’offre est à partir de 379 euros TTC, les tarifs évoluent en suite en fonction du type de bornes (intérieur/extérieur, communicante…) et de la configuration de l’habitat.

  7. Et de quoi sont composées les batteries?? de lithium et autres éléments qui se trouvent en Afrique qui se retrouve aujourd’hui avec des paysages devastés, des exploitations de population et des guerres pour détenir ces gisements.
    Les nouvelles guerres

  8. ….alors je veux bien croire à l’électricité verte !!! j’ai bien peur qu’elle n’arrive que… après-demain !!! ce n’est pas nous qui décidons, nous le savon bien ! puisque le carburant « vert » existe depuis longtemps !!!!….
    belle soirée

  9. …..ET le Nucléaire ???? !!!!!! waouuuu … sommes-nous tombés sur la tête ? les voitures électriques « écolo » ont besoin du nucléaire pour s’alimenter. Et le nucléaire n’est pas très, très « écolo » ! surtout ses déchets, dont on parle trop peu !!!! il doit me manquer des infos cohérentes ?!!!!!

    • Aurore

      Chamamine,

      C’est l’éternel débat concernant les voitures électriques. Car depuis peu, l’argument de la voiture électrique peu écolo est de plus en plus avancé.

      Alors oui, c’est vrai, qui dit voiture électrique dit électricité, électricité aujourd’hui produite par le nucléaire, une industrie qui pollue peu en termes de CO2 mais produit des déchets à longue durée de vie. Mais une fois sur le marché, la voiture électrique pollue peu, est plus économique, et n’entraîne pas d’émissions de CO2 non plus.

      L’arrivée de cette technologie sur le marché ouvre la voie à un avenir plus optimiste : les voitures électriques fonctionnant à l’électricité verte. C’est peut-être pour demain !

      Bonne journée

Moi aussi je donne mon avis