Bien choisir sa machine à café

Envie d’offrir une machine à café, en particulier une machine à expresso ? Alors, apprenez comment faire le choix, pour sa consommation énergétique et selon le type de café que vous recherchez.

Rédigé par Guide TopTen, le 19 Dec 2015, à 22 h 34 min

Alors qu’il suffit de déboucher une bouteille de vin pour la boire, faire un café demande quelques manipulations délicates, comme pour le thé. Mais pour le café, il faut passer par l’utilisation d’une machine : laquelle choisir, pour éviter une consommation d’énergie excessive ? Et, selon ses goûts, par filtration, par percolation (machine expresso) ou à infusion ?

Toutes les machines à café ne se valent pas

Certaines sont très énergivores et peuvent consommer autant qu’un réfrigérateur branché 24h/24.

C’est notamment le cas d’anciens modèles qui restent sous tension pour être toujours prêts à l’emploi, même si vous n’utilisez votre machine que deux fois dans la journée.

Une astuce pour évaluer la performance d’un appareil : vérifiez la présence d’une fonction automatique de passage en mode « veille » ou « éteint » permettant de couper le chauffage du réservoir d’eau au bout de 30 minutes, maximum.

Et si vous possédez ce type de machine énergivore, une seule solution : bien penser à éteindre après chaque utilisation.

machine à café expresso

Vous achetez aujourd’hui une machine à café ?

Guide Topten vous conseille les modèles les plus efficaces pour une moindre consommation d’énergie : machines automatiques (utilisant du café « en vrac ») et machines à dosettes ou capsules.

Vous trouverez dans les gammes à grand succès et à prix accessibles, des modèles tout à fait performants. Une bonne idée donc de cadeau, à condition que le choix soit fait à bon escient.

Lire page suivante :
Les différentes méthodes de préparation du café

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sur le site www.guidetopten.fr identifiez en un clic les meilleurs appareils, faites des économies et protégez la planète (avec le soutien de l’ADEME et...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    Merci pour votre réponse, mais comme vous le dite si bien, il y a plus de machines à filtres que de machines à expresso en France. Pourquoi alors ne focaliser que sur les machines à expresso ? C’est comme si pour parler des voitures on ne prenait que des 4×4. Votre comparatif omet donc 51% du marché des cafetières, c’est quand même ballot.

    Enfin, merci pour au moins ouvrir le débat.

  2. Stephen Boucher

    Bonjour,

    Nous avons reçu différents retours sur cet article, auxquels Topten apporte une réponse détaillée. On reproche à cet article :
    – de pousser à l’achat de machines très chères – il ne faut pas oublier que ce sont surtout les bureaux qui achètent les gros modèles
    – de dire n’importe quoi en encourageant les gens à acheter pour faire des économies d’électricité – il faut bien voir que les gens s’équipent de toutes les façons et il est impératif de limiter les dégâts
    – de dire n’importe quoi parce que “n’importe quelle machine a café avec un interrupteur physique est économe en énergie par définition”
    – de faire de la publicité déguisée et du greenwashing en nous basant sur les déclaratifs des fabricants

    Voici ce que Topten répond :

    > “Il existe au bas mot 15 millions de cafetières branchées dans les foyers français. Rien qu’en 2014, les Français ont acheté 2,7 millions de machines à café expresso et 2,8 millions de cafetières à filtres. Tous ces appareils consomment de l’électricité, dont de l’électricité qui pourrait être économisée car, pour un service égal (une tasse de café), la consommation d’électricité des cafetières est différente en fonction de leur mode de passage en veille. Même si la règlementation a grandement amélioré la situation et que les machines fabriquées aujourd’hui ne peuvent plus consommer autant qu’un réfrigérateur comme c’était le cas il y a quelques années, on peut encore faire des économies en réglant intelligemment sa machine.

    > Avec un tel niveau d’équipement, chaque kWh économisé compte, pour les consommateurs qui laisseraient leur machine allumée toute la journée, mais aussi pour la société dans son ensemble, quand on additionne tous ces kilowattheures perdus qu’il a pourtant fallu produire et transporter, générant des émissions de CO2 considérables.
    Puisque les gens ont des cafetières chez eux et qu’ils en achètent, il est utile de donner des conseils sur comment réduire cette consommation d’électricité ; cela ne veut pas dire qu’on les pousse à acheter des appareils.
    Guide Topten propose 2 listes de machines à expresso sélectionnées pour leurs paramètres de mise en veille automatique qui sont bien configurés (d’autant que la tendance est à la disparition des boutons marche/arrêt) : la liste des « machines à capsules et dosettes » est bien sûr plus grand public que celle des « machines automatiques », dont le prix est plus élevé, capables de moudre du café en grain, et adaptées pour un usage plus intensif de bureau.
    Cette sélection a été faite en totale indépendance des fabricants par des experts énergie – Guide Topten publie ses critères de sélection (basés sur les règlementations et normes existantes) et n’est pas rémunéré par les fabricants ni par les distributeurs de ces machines.

    > En Europe, l’étiquette énergie et les mesures d’éco-conception reposent sur les déclarations des fabricants. Les Etats membres de l’Union européenne ont à charge d’effectuer des contrôles pour vérifier ces déclarations. Guide Topten suit ce principe général et effectue un travail d’analyse du marché que les consommateurs ne peuvent pas faire seuls, car il y a beaucoup trop de modèles en vente pour qu’ils puissent les comparer et identifier les moins consommateurs d’énergie. Guide Topten fait partie d’un réseau d’experts européens – 16 pays travaillent ensemble, avec le soutien de la Commission européenne et de beaucoup d’agences de l’énergie et d’instituts de recherche. Dans ce cadre, des tests de produits sont également effectués, mais peu, car cela coûte très cher.

    > Il peut certes y avoir de la triche du côté des fabricants comme l’actualité récente l’a démontré. D’une part Guide Topten recalcule la classe énergie (selon les catégories de produits) et ne met pas en ligne les très rares produits qui suscitent des questions laissées sans réponse. D’autre part et c’est sans doute le plus important face au changement climatique, toutes les évaluations internationales des règlementations des appareils consommant de l’électricité sont positives : depuis 20 ans, elles font économiser de l’énergie, de l’argent sur les factures d’électricité des consommateurs, réduisent les émissions de CO2, créent des emplois, stimulent l’innovation et n’augmentent pas les prix des appareils.”

    • Bonjour

      Beau discours sur les machine à café et leur mise en veille, pour ma part il y a longtemps que j’ai pris le réflex de l’arrêter, ce qui ne m’empêche d’avoir une machine performante qui fait du café de qualité, au lieu de culpabiliser le consommateur sur la mise en veuille de ses appareils il serait plus intéressant de ce pencher sur la gabegie de consommation d’électricité des collectivité en ce concerne l’éclairage publique, quand on voit des villes et des villages éclairés toute la nuit pour rien, alors qu’a partir de 9heures du soir il n’y a plus personne dans les rues, on va nous dire c’est pour la sécurité, foutaise, de mon temps beaucoup de villages et ville étaient très peu éclairés et on ne s’en portait pas plus mal, sans parler des éclairages des vitrines ou la encore notre ministre de l’environnement avait demandée de le réduire, tous ça est resté lettre morte. Tous ceci ne sont que deux exemples parmi tant d’autre.

  3. Pff, n’importe quelle machine a café avec un interrupteur physique est économe en énergie par définition. Cet article dit n’importe quoi.

  4. J’ai pu voir ce comparatif et le résultat est complètement ridicule ! Comment pouvez vous conseiller des machines à café hors de prix. Vous véhiculez alors une image néfaste que la préoccupation de la planète et de l’économie d’énergie est réservée à des bobos pouvant se payer des machines à 1300 euros pour avoir un café ou bien promouvoir l’utilisation de dosette ce qui est par définition une utilisation polluante et inutile quoique les publicités de greenwashing peuvent l’affirmer. d’ailleurs ce site topten n’est que de la pub déguisée.

    Vous devriez être plus regardant sur la qualité des articles que vous relayez, à part si vous aussi recevez un chèque pour en faire le lien.

Moi aussi je donne mon avis