Les ballons d’eau chaude coupés à distance via Linky ?

Alors que l’on craint des manques d’énergie cet hiver, va-t-on vers des désactivations ciblées via les compteurs Linky ?

Rédigé par Paul Malo, le 5 Oct 2022, à 12 h 55 min
Les ballons d’eau chaude coupés à distance via Linky ?
Précédent
Suivant

À partir du 15 octobre prochain, et jusqu’au printemps prochain, Enedis pourrait bel et bien couper votre cumulus d’eau chaude à distance.

Un arrêté paru au Journal Officiel

En effet, un arrêté paru il y a quelques jours de cela au Journal Officiel permet à Enedis et aux fournisseurs d’électricité de procéder à la désactivation temporaire du signal d’enclenchement des usages électriques pilotés.

Dit autrement, via votre compteur Linky, votre cumulus pourrait n’être en activité que la nuit, et non dans la journée, et ce jusqu’au 15 avril. Une suspension temporaire qui permettrait, selon Enedis, d’économiser l’équivalent de 2,5 GW à 12h30 et de 1 GW à 13h. Elle concernerait tous les usagers disposant d’un contrat heures pleines/heures creuses dont une partie des heures creuses se situe à la mi-journée, entre 12 h et 14 h.

Programmer votre chauffe-eau électrique

Au total, plusieurs millions de ménages pourraient être concernés par ces désactivations temporaires ciblées. L’idée serait de parvenir à limiter le risque de coupures d’électricité au moment du pic de consommation de la mi-journée. Si une telle mesure pourrait faire beaucoup de bruit, elle n’aurait in fine que peu de conséquences sur votre quotidien. Il suffirait, par exemple, de programmer votre chauffe-eau électrique afin qu’il ne fonctionne qu’après 14 h ou durant les heures creuses de la nuit.

« Si chacun prend ses responsabilités et fait preuve de la sobriété nécessaire », selon Elisabeth Borne, les coupures d’électricité pourront être évitées cet hiver. Quant à cette mesure de sobriété énergétique, elle n’est en rien une coupure d’électricité inopinée de deux heures.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Une fois de plus on a menti aux français

    Les « complotistes » avaient donc raison

Moi aussi je donne mon avis