30 Millions d’Amis sauve deux babouins hamadryas

Les histoires de maltraitances d’animaux en captivité font assez régulièrement la une des journaux. Cette fois, ce sont deux babouins hamadryas qui ont été secourus par la fondation 30 Millions d’Amis, en France.

Rédigé par Séverine Bascot, le 14 Feb 2017, à 11 h 10 min

Les histoires de maltraitances d’animaux en captivité font assez régulièrement la une des journaux. Cette fois, ce sont deux babouins hamadryas qui ont été secourus par la fondation 30 Millions d’Amis, en France. Ils étaient maintenus en captivité dans des conditions déplorables, ce qui a contraint la fondation spécialisée dans la protection des animaux à intervenir, pour le bien-être de ces derniers.

Les babouins hamadryas retenus chez un récidiviste

Décidément, il y a des personnes qui ont du mal à comprendre leurs erreurs et ont tendance à les renouveler. L’intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis(1) a été menée auprès d’un homme connu de ses services et de la police : en 2014, des animaux avaient déjà été saisis à son domicile. L’intervention de ce mois de février 2017 a été menée pour les mêmes raisons : les conditions dans lesquelles vivaient les animaux chez cette personne.

Cette fois, ce sont deux babouins hamadryas, espèce qui n’est pas en danger de disparition (ce qui ne justifie en rien le traitement qu’ils ont subi), qui ont été trouvés dans des cages insalubres, petites et stockées dans le noir. La Fondation a donc appelé les autorités et, avec le concours des agents de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et des gendarmes, a pu libérer les bêtes.

Les babouins hamadryas trouvent une nouvelle maison en Belgique

L’intervention s’est déroulée sans encombre. 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile pour déposer une plainte contre l’homme afin qu’un enquête soit ouverte et que des sanctions soient prises à son encontre. Les animaux, originaires d’Afrique de l’Est, vivaient dans des cages inadaptées dans une cabane de jardin, au froid. Selon la Fondation, la cage était en outre mal fermée, ce qui aurait pu permettre aux babouins hamadryas de s’enfuir.

Les deux animaux, un mâle et une femelle, sont désormais au chaud auprès du sanctuaire belge Natuurhulpcentrum, qui a accepté d’accueillir les deux singes après avoir été sollicité par la Fondation 30 Millions d’Amis. Ils ont l’air en bonne santé et, après trois mois de quarantaine, ils pourront intégrer un groupe de babouins aux Pays-Bas.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis