Voir la fonte des glaces. Que d’eau ! …

Les glaciers représentent 98,5 % de l’eau douce présente sur la planète.

Les Glaciers et le réchauffement climatique

Depuis un siècle, la température moyenne à la surface du globe a augmenté de 0,6°C et a entrainé une fonte des glaces accélérée.

L’augmentation du niveau de la mer

Le niveau de la mer a augmenté de 2 mn chaque année soit entre 15 et 20 cm depuis le début du 20ème siècle. On pense qu’il devrait augmenter entre 20 et 60 cm de plus d’ici la fin du siècle en cours.

La calotte polaire en 1979 et …24 ans plus tard

La fonte des glaciers

Les glaciers qui ont vraiment fondu depuis un siècle sont surtout les glaciers de montagne. Les 2 grandes calottes (Groenland et Antarctique) n’ont pas encore commencé à fondre de manière importante.

Planetoscope  : Litres d’eau perdus par la calotte de glace de l’Antarctique.

La fonte du  Kilimandjaro

le niveaux des océans augmenteraient de 70 mètres.
De quoi mettre la Tour Eiffel les pieds dans l’eau Antarctique et du fondaient complètement, le niveau de la mer s’élèverait de 70 mètres. La ville de Paris serait engloutie…

Ce tableau ci-dessous montre les pertes des 20 plus  grands glaciers du monde  entre 2003 et 2010. Globalement, les glaces terrestres ont perdu une masse de 536 milliards de tonnes entre 2003 et 2010, notamment du fait de la fonte du Groenland et de l’Antarctique, qui se fait de plus en plus vite.

Fonte en milliards de tonnes de glace avec la marge d’erreur :

Tableau publié par le Guardian à partir des données de Nature

Bilan : centre 443 et 629 milliards de tonnes d’eau de fonte de glace se sont ajoutées aux océans de la planète chaque année, ce qui a contribué à une élévation du niveau des océans d’environ 1,5 millimètre par an, soit de 12 millimètres en 8 ans. 

La fonte des glaciers dans les Alpes

Fonte de glacier dans les AlpesLes glaciers de montagne de l’Etat d’Alaska ont perdu environ 42 km3 soit 42 milliards de m3 d’eau par an entre 1962 et 2006 (1) 

L’effet de cette fonte a été de relever le niveau de la mer de 0,12 millimètre par an (mm/an), soit 34 % de moins l’estimation faite en 2002 par les chercheurs de l’Institut de géophysique de l’Université d’Alaska.

La fonte des glaciers d’Alaska depuis 1962 est plus faible qu’on ne pensait mais les résultats les plus récent soulignent une accélération spectaculaire de la diminution de la masse des glaciers depuis les années 1990.

Cela correspond, selon les calculs des chercheurs du CNRS et du LEGOS, à une hausse de 0,25 mm/an du niveau marin. Parmi les différentes régions englacées du globe, c’est en Alaska et au nord du Canada, où les glaciers occupent 90.000 km2, que les pertes sont les plus importantes

*

(1) Selon les résultats de l’étude publiée en janvier 2010 dans dans la revue Nature Geoscience1 par le LEGOS – Université Toulouse 3/CNRS/IRD/CNES et les Universités de Colombie Britannique


La suite > Réchauffement, que prévoient les scientifiques ?