La Tunisie développe son ecotourisme

Parmi les 13 sites de la Méditerranée qui se distinguent par leur richesse naturelle, leur biodiversité et leurs espèces végétales et animales uniques, on retrouve la région côtière du nord-ouest de la Tunisie.

Consciente de cette richesse et de sa fragilité, La Tunisie a pris certaines mesures afin de sauvegarder ces écosystèmes fragiles.

Le tourisme en Tunisie

tourisme tunisieC’est ainsi que le ministère de l’Environnement et du Développement durable, à travers la direction générale de l’environnement et de la qualité de la vie se propose de réaliser un projet qui vise la promotion des activités économétriques du parc national de Boukornine.

Le ministre du Tourisme, Tijani Haddad, estime que «l’ecotourisme représente un moyen très puissant pour valoriser la biodiversité, c’est-à-dire la totalité des gènes, des espèces (animales, végétales, microorganismes) et des écosystèmes».

Le parc offrira à ses visiteurs des paysages riches et variés : dunes de sables recouverts de végétations rares, forêts de chêne liège, étendues de sable et de pierre et bancs de coraux, longeant une mer où vivent dauphins, tortues de mer et autres ressources halieutiques très riches.

Mais aussi, il abritera de nombreux animaux comme le cerf de barbarie, la loutre, le chacal, le renard, le chat sauvage, le sanglier …

L’objectif est, comme dit précédemment, de promouvoir l’ecotourisme, tout en contribuant à l’intégration des habitants locaux dans le processus de développement durable.

*

Dossier Tourisme