Transport : une mobilité un peu plus verte

Transport: une mobilité un peu plus verte

Un récent sondage, réalisé par l’institut BVA pour l’Union des Transports Publics (UTP), a révélé que 75 % des Français ont un avis défavorable sur les déplacements en voiture en ville. Pourtant, la plupart d’entre eux prend la voiture pour se déplacer ! Les Français seraient-ils en réalité toujours réticents quant à l’usage des transports alternatifs moins polluants ?

Transport en commun : les mentalités changent

Tandis que la Semaine européenne de la Mobilité vient de commencer, peut-on dire que nos habitudes évoluent ou changent en termes de déplacement urbains ? En dépit de la mise en place de couloirs de bus, de pistes cyclables et autres vélos en libre service, sommes-nous davantage intéressés par ces modes de transports alternatifs ?

Hé bien, d’un côté nous pourrions répondre que oui car les vélos semblent être de plus en plus sollicités en ville. En effet, selon le Ministère de l’Ecologie, le vélo a connu une croissance de 4 % en 2008 par rapport à 2007. Par ailleurs, l’autopartage a su conquérir les Français car ils ont été 9 400 à en profiter en 2008 contre 6000 en 2007.

TramwayPratiques, économiques (et favorables aux rencontres…), les transports en commun bénéficient actuellement d’une meilleure image, les voitures étant davantage associées à la pollution, aux problèmes de stationnement et aux inévitables “bouchons”.

De plus, le sentiment d’insécurité dans les transports en commun est peu élevé (1 % des 1001 personnes sondées) et le prix ne semble plus être un obstacle à leur recours (3 % des français interrogés trouvent le prix encore élevé).

 

Pourquoi les français utilisent les transports en commun ?

Selon ce même sondage, 37 % des Français sont motivés à prendre les transports en commun pour des raisons environnementales. Une autre raison est la hausse du prix de l’essence (31 %) mais aussi les embouteillages (18 %).

Toutefois, pour ces utilisateurs, les services de transports publics présentent encore quelques bémols et attendent ainsi des améliorations non négligeables : création de lignes express, des voies réservées, des prix plus attractifs ou encore davantage de confort…

La voiture est encore le moyen de transport préféré

babages en voiture

Bien que les projets de voitures électriques se développent et arrivent progressivement sur le marché, le parc automobile français dépasse actuellement les 37 millions de véhicules… soit une hausse de 0,5 % par rapport à 2008. Faible hausse mais hausse quand même.

De plus, en 2007, selon une étude du CREDOC, les Français choisissent le plus souvent de partir avec leur véhicule personnel, “comme s’il s’agissait d’une évidence, et le plus souvent sans procéder à des comparaisons éventuelles avec les autres types de moyens de transport possibles.”

  • Lors d’un voyage, ce sont les contraintes liées aux bagages et au nombre de personnes à transporter qui feraient, en partie, pencher la balance du côté de la voiture.

Le transport est  responsable d’environ un quart des émissions de gaz à effet de serre.

Le transport de demain devra être plus sûr et plus propre, mais pour cela il doit y avoir une participation active des usagers à l’avenir. Espérons que la Semaine européenne de la mobilité, organisée dans plus de 2000 villes, fasse évoluer davantage les mentalités, même un peu…

*

>>>En savoir plus sur la Semaine européenne de la mobilité

Lire également sur les transports en commun