Total prépare-t-il l’après pétrole ?

Total prépare-t-il l'après pétrole ?

Total n’est pas une entreprise bénéficiant d’une bonne image, comme le confirme le Baromètre Ethique & Environnement qui classe le pétrolier français parmi le « flop 5 », parmi les 5 entreprises les plus mal évaluées par les internautes, avec une note de 1,05 sur 5 fin octobre 2007. Pourtant, Total fait plus d’efforts que bien des entreprises.

Le fait d’être le leader d’un secteur par nature pas très « vert » et l’explosion AZF, notamment, pèsent sans doute sur une image que le pétrolier cherche pourtant à corriger. Certains pensent d’ailleurs que les budgets de communication de Total seraient plus utiles consacrés à des projets sur le terrain. Reste que la communication cherche à valoriser des actions plutôt nombreuses. Sans tomber dans l’angélisme, essayons de détailler quelques initiatives intéressantes de Total :

L’essence qui consomme moins

Total fait des recherches sur des carburants plus performants, les carburants de l’avenir. Et il ne s’agit pas forcément des bio-carburants qui ont de plus de détracteurs. Selon le pétrolier, l’Excellium permet de réduire dès aujourd’hui la consommation de 3 %, tant sous sa forme SP98 que gazole. On devrait voir arriver sur le marché de plus en plus de carburants haut de gamme, dont la communication mettra en exergue la sophistication et les bénéfices environnementaux.

Les recherches s’orientent vers des carburants de nouvelle génération : avec des huiles d’origine animale ou végétale, ou encore des carburants de synthèse faits à partir de gaz ou de charbon. Ceux-ci ne sont pas encore au point mais la recherche avance vite.

Les biocarburants, malgré tout

Les biocarburants sont à peine introduits sur le marché et n’ont pas encore réellement décollé mais ils sont déjà fortement critiqués. En cause, leur bilan écologique pas si bon que ça et leur impact sur les prix agricoles qui déséquilibrent les marchés alimentaires, surtout dans les pays les moins riches.

Malgré tout, Total s’est engagé sur la voie de la distribution d’agrocarburant :

Sur 50 millions de tonnes de carburants vendues en France, Total distribue 1,2 million de tonne de bio-carburant. L’essence distribuée actuellement contient déjà 3 % d’essence. Ce taux devrait rapidement atteindre 5 %.

Le pétrolier s’intéresse au solaire

eolienne-allemande-fehmarn

 Total, un rayon de soleil dans le goudron

Lutter contre les sables bitumineux