Les téléphones solaires sont arrivés… sans se presser

Annoncés en grande pompe depuis 2 ans, les téléphones solaires commencent à faire leur apparition sur le marché français. Dotés de cellules photovoltaïques sur leurs coques arrières pour recharger leur batterie, ils ont des avantages écologiques certains à l’usage, mais il reste que le coût environnemental de leur fabrication fait débat
Developpement durable article

Puma Phone : le téléphone solaire des sportifs

Conçu par Sagem pour la marque Puma, le Puma Phone (10,2 x 5,6 x 1,3 /119 g) est avant tout destiné aux amoureux de sports plus qu’aux militants écolo.

  • Selon  le fabricant,  1h d’exposition
    à la lumière naturelle peut fournir environ 1 heure 30 de lecture MP3
    ou 30 SMS.

Developpement durable article

  • Les + : des applications pour les fans de sport (podomètre, boussole, chrono, navigation GPS), emballage en carton recyclé, panneau solaire avec indicateur de charge.
  • Les - : le prix d’achat (333 € sans abonnement).

Samsung Blue Earth : le plein d’applications écolo

Présenté comme le premier mobile solaire, le Samsung Blue Earth (10,9 x 5,4 x 1,4 cm / 120 g) s’est longtemps fait désirer… Il est enfin commercialisé et  à un prix équivalent au Puma Phone (329 € sans abonnement), les applications sportives en moins mais des applications écolo en plus et une écoconception plus aboutie.

  • 1h d’exposition au soleil permettrait de
    téléphoner 25 minutes.

Developpement durable article

  • Les + : coque en plastique recyclé (à partir de bouteilles d’eau), chargeur exempt d’halogène, béryllium, ou phtalate, emballage en carton recyclé, mode Eco (ajuste automatiquement la
    luminosité de l’écran, la durée du rétro-éclairage et désactive le
    protocole Bluetooth pour économiser la batterie), fonction Eco Walk (podomètre indiquant
    la quantité de CO2 économisée en marchant).
  • Les - : le prix, sa performance environnementale, basée sur une analyse de cycle de vie est de seulement 2/5 sur le site de SFR avec notamment une consommation d’eau de 229 L. Difficile à comprendre (voir la 3e partie de l’article)…

Developpement durable article