Smart grid : technologie propre à part entière

Énergies renouvelables – Encore très peu connue, la "smart grid", du nom américain de ce système qui greffe des technologies de l’information (capteurs, transmetteurs) sur le réseau électrique existant, est actuellement sous les projecteurs aux Etats-Unis car elle bénéficie officiellement d’un soutien présidentiel.

Smart Grid, un enjeu pour l’avenir énergétique ?

C’est le chef de la majorité démocrate au Sénat américain, Harry Reid, qui sera chargé d’établir rapidement un plan de développement et de financement au niveau fédéral (national pour les Etats-Unis).

Le gouvernement fédéral serait donc responsable de l’élaboration des lignes de communications à associer au réseau physique existant.

Google qui investit dans cette technologie et dont l’expertise dans la maîtrise des réseaux n’est plus à démontrer a pour ambition d’optimiser le réseau qui gère l’électricité, qui a connu, surtout en Californie, des défaillances considérables.

electricité - smart grid - consoGlobe

Par ailleurs, il n’y a pas moins de 253 régulateurs régionaux aux Etats-Unis, du fait de la marge de manoeuvre accordée aux 50 Etats notamment en matière de politique énergétique.

Ce projet fédéral est une véritable révélation pour cette technologie, qui ne vacillera plus entre les intérêts souvent très différents des Etats.

D’autre part, IBM a annoncé vouloir appliquer son savoir des technologies de l’informatique en créant une suite de services conçus pour gérer et maîtriser la consommation de l’eau.

Smart water, un projet pour maîtriser la consommation d’eau

Un service appelé "smart water" qui passe d’abord par une modernisation des réseaux informatiques liés à l’eau, puis à l’ installation sur l’ensemble du réseau des détecteurs et des capteurs, tout comme le procédé de la smart grid.

Notons que Barack Obama a fait des technologies propres l’élément dynamique de sa relance économique, et a embauché pour ce faire une "Green Team" étonnante .

Ainsi, au vu des investissements que les américains effectuent, il est temps de mieux connaître cette amélioration de nos réseaux de distribution d’énergie et d’eau.

Qu’est-ce que le "smart grid" concrètement ?

Les "smart grids" sont des réseaux "intelligents" qui, aux périodes de demande la plus élevée, déconnectent certains appareils qui ne sont pas primordiaux, ou réduisent la puissance de certains appareils.

Une intelligence collective qui, si elle aboutit, pourrait permettre d’éviter les pics de consommation , et donc les pics d’utilisation des centrales, ce qui pollue.

L’impact d’un tel procédé serait surtout d’ordre économique, car il permet de couper la consommation d’électricité à l’instant où son prix est le plus élevé.

Des "smart grids" peuvent aussi permettre de renoncer à la mise en place de certaines nouvelles centrales. Et ils peuvent également incarner un élément non négligeable pour stabiliser le réseau en cas de demande ou de production très variable (instabilités du réseau).

L’objectif du projet est de réaliser une analyse des investissements qui seraient essentiels pour une smart grid et des améliorations qui seraient praticables.

Smart Grid, les sous-projets

Trois sous-projets sont suggérés :

  • Smart grid pour un ménage : Estimation des investissements nécessaires pour installer dans un ménage un système qui éteigne/rallume des appareils comme les congélateurs, chauffe-eaux etc en fonction de la consommation d’électricité dans le ménage et du prix de l’électricité.
  • Smart grid à grand échelle : Il s’agit d’analyser du point de vue du gestionnaire d’un réseau (par exemple les services industrielles d’une ville) comment un smart grid peut diminuer la consommation de pointe, de combien ceci réduirait les coûts de l’électricité.

  • Stratégie d’implémentation : Enfin, il s’agit d’imaginer et de développer une stratégie d’implémentation. Le but est de réfléchir sur qui il faut agir et comment il faut procéder pour transformer le réseau actuel en une "smart grid".

Lire également au sujet des énergies renouvelables

     

Article rédigé par Elwina, avril 2009