Saveurs Paris Île-de-France, le label inutile ?

Saveurs Paris Île-de-France, le label inutile ?

Dans l’annuaire des labels de consoGlobe, nous avons compté plus de 100 labels (ou quasi labels) censés guider et apporter une aide au choix au consommateur que nous sommes. Mais voilà, la prolifération de ces signes visuels, la multiplication des appellations, rend tous ces labels impossible à mémoriser. Alors, quelle que soient les motifs qui concourent à sa création, tout nouveau label ajoute à la cacophonie. C’est sans doute le cas du nouveau “Saveurs Paris Ile-de-France”.

 Trop de labels tue les labels !

L’Île-de-France destination saveurs

L’Ile-de-France, région-capitale, est certes LA région primordiale dans l’économie française ; celle dont le PIB est le plus élevé et dont les contributions bénéficient aux autres régions. Certes on peut comprendre que les professionnels de l’une des plus importantes métropoles d’Europe, comptant plus de 11 millions d’habitants, aspirent à une reconnaissance.

Pourtant, pour un consommateur normal, ajouter un label régional ou thématique de plus ne fait que compliquer les choses.

Dans le cas présent, la justification de ce nouveau label repose sur le fait que l’Ile-de-France est une grande région rurale, couverte aux trois quarts de terres agricoles et de forêts, avec une filière alimentaire forte de 450 000 emplois.

Afin de donner au territoire, aux métiers et aux produits franciliens “la place et la visibilité qu’ils méritent, les professionnels – agriculteurs, artisans et transformateurs – se rassemblent autour d’une identité régionale : la marque « Saveurs Paris Ile-de-France” 

Les objectifs de la marque Saveurs Ile-de-France

Cette nouvelle marque a pour objet de :

  • Donner une visibilité aux entreprises régionales agricoles et alimentaires franciliennes ; en  permettant d’identifier leurs produits ;
  • Permettre aux consommateurs franciliens, notamment les urbains éloignés des lieux de production, de trouver des produits de leur région, près de leur lieu de résidence ou de travail ;
  • Toucher les 40 millions de touristes en visite chaque année ;
  • Identifier à l’export les produits franciliens.

consommation locale locavoresLa marque des produits alimentaires d’Ile-de-France, doit porter “les valeurs de la Région-Capitale, avec en son coeur Paris”.

Autrement dit, il s’agit de faire la promotion de la consommation locale, y compris dans la région parisienne. On ne peut qu’être d’accord avec l’objectif. Et les Français, en 2014, aspirent à cette consommation locale.

< Le territoire avec l’Etoile à 8 branches, l’Appétence avec SAVEURS, l’ancrage à la gastronomie et à l’image de Paris avec la Tour Eiffel, une calligraphie en lettres majuscules pour marquer l’excellence des savoir-faire, des couleurs distinctes pour valoriser chacun des métiers et informer le consommateur.

            3 PÔLES DE VALEURS POUR L’ÎLE-DE-FRANCE

La charte s’appuie sur trois pôles de valeurs régionales destinés à fédérer les attentes des consommateurs, des producteurs et des distributeurs franciliens, autour de 20 engagements en faveur de l’image d’excellence portée par la région-capitale :

Le patrimoine alimentaire régional (produits et savoir-faire),
La protection de l’environnement régional (pratiques, paysages et espaces naturels),
L’implication sociétale et le dynamisme économique (qualité, innovation, développement local).

Simple, efficace, visible

Les promoteurs du label(1) expliquent qu’il s’agit d'”une marque simple, efficace, visible”. Pourtant,  les consommateurs ont déjà du mal à comprendre et mémoriser les différences entre le label BIO AB traditionnel, et les labels Demeter, Bio Cohérence, Bio Garantie, Bleu Blanc Coeur, Charte bio Rhône-Alpes, Demeter, Main dans la main, Eko, Label Rouge, Nature et Progrès, Pavillon France RSPO et on en passe.

Et sans parler des labels qui concernent d’autres secteurs d’activité que l’alimentaire, comme par exemple le tourisme qui lui aussi additionne plusieurs labels.

Plusieurs versions du label

Le nouveau label Saveurs Ile-de-France, dans un souci de précision, va jusqu’à se décliner en plusieurs versions ! Outre une déclinaison pour les produits agricoles, deaux autres versions thématiques sont prévues

VERT pour des produits agricoles cultivés ou produits en Ile-de-France.

Produits artisanaux

BLEU AZUR pour les produits des artisans des métiers de l’alimentation, inscrits au répertoire des métiers et fabriquant eux-même leurs produits en Ile-de-France.

Produits industriels

ROUGE ET GRIS pour les produits des petites ou moyennes entreprises de transformation agro-alimentaire qui élaborent leurs produits en Ile-de-France.

Alors partagez-vous notre avis ou bien, au contraire, que ce label est une bonne initiative, répondant à un besoin. Pensez-vous qu’il sera apte à vous guider dans vos choix ?

*

Je veux témoigner

 

(1) Cette nouvelle marque est une initiative de la Région IdF et du Cervia (l’organisme chargé de la valorisation et de l’innovation agricole et alimentaire) 

Lire également sur les locavores et l’alimentation bio