Etats-Unis : sans voiture dans la ville depuis 1898

Etats-Unis : sans voiture dans la ville depuis 1898

Si on décrète parfois des journées sans voiture, dans certaines villes on ne roule pas du tout en voiture. Un exemple marginal et étonnant.

Une ville américaine… sans voiture

ile-Mackinac-sans-voiture-02L’imaginaire américain met la voiture au coeur de l’expérience humaine : on « fait tout au volant », des drive-in jusqu’aux courses alimentaires. Certaines villes ont pourtant réagi vivement à l’arrivée des premières automobiles à la fin du 19ème siècle, au point de les interdire. Les motifs évoqués : trop de bruit, trop de gaz d’échappement, moins agréables que les voitures tirées par des chevaux.

L’île de Mackinac fait partie de ces endroits, où la voiture a été bannie et reste toujours interdite, depuis 1898 ! Si les restrictions ont été levées dans le pays, au point même de voir les véhicules devenir omniprésents, l’île fait figure d’exception.

Une façon différente d’appréhender la vie

ile-Mackinac-sans-voiture-03Bien entendu, la vie est différente. 523 personnes habitent l’île de Mackinac, située sur le lac Huron, dans l’État du Michigan, au nord-est des États-Unis. On accède à l’île par deux ferries et en été 15.000 personnes font le déplacement sur une terre dont la superficie n’atteint même pas 10 km2.

En réalité, on trouve quelques voitures, mais ils restent très limitées : des véhicules ambulanciers et des motoneiges pour l’hiver. Les autres déplacements en chariot tiré par des chevaux et puis bien sûr à pieds, en vélo, en roller, en skate… Fait amusant : la route d’Etat M-185, route de type highway fait le tour de l’île, mais elle est interdite aux voitures, seule exception aux Etats-Unis pour les routes de ce type.

Les réactions des visiteurs sont assez amusées : cela ressemble un peu à un voyage dans le temps. Pour les vacances, cela offre un confort de vie exceptionnel, sans vacarme, sans pollution provenant des gaz d’échappement. Les locaux, eux, revendiquent ce confort et bénéficient, disent-ils, d’un air plus propre, une meilleure santé, un égalitarisme plus important.

A noter que cette île n’est pas la seule sans voiture. L’île de Bréhat est aussi un bon exemple, située dans Côtes-d’Armor, au nord de la pointe de l’Arcouest en Bretagne.

*

Je réagis