Recyclage. La solution contre les piles ?

Les piles et l’environnement. On le sait, les piles, bien pratiques au quotidien, sont une plaie pour l’environnement.

Recyclage des piles – Le saviez-vous ?

Sur 27 000 tonnes de piles, un tiers seulement est collecté en vu du recyclage.

  • Le marché des piles en France, c’est 600 millions d’unités vendues chaque année représentant 25 000 Tonnes et 0.5 % des déchets ménagers.
    Il faut 50 fois plus d’énergie pour fabriquer une pile alcaline que ce qu’elle fournira pendant toute sa durée de vie.
  • Une pile bouton au mercure jetée dans la nature pollue 1 m3 de terre et 1000 m3 d’eau pendant cinquante ans
  • Environ 2/3 des piles sont encore jetées dans les poubelles ou dans la nature alors que leur récupération est une obligation légale en France depuis 1999

 

Conseils pratiques pour choisir vos piles

Pensez à utiliser des piles rechargeables. Il y a 2 types de piles rechargeables :

1- les NiCd (nickel-cadmium) et les NiMH (Nickel-Métal-Hydrure) ; les premières sont plus toxiques pour l’environnement, elles contiennent beaucoup plus de cadmium, et elles ont une moins longue autonomie et durée de vie. De plus, elles se rechargent progressivement de plus en plus mal.
2- Les NiMH sont donc les piles rechargeables à privilégier car elles ne présentent pas tous ces inconvénients. De plus, les piles rechargeables permettent une économie considérable : 3€ par an avec une durée de vie de 10 ans pour le chargeur, avec des piles rechargeables, contre plus de 100€ par an, avec des piles jetables.

Il ne faut JAMAIS jeter les piles usagées dans la poubelle ordinaire ! Mais le mieux est encore de ne pas les jeter et d’utiliser des piles que l’on réutilise. Pour ça, utilisons des lampes, des radios ou chargeurs de piles solaires.