Réchauffement – La planète s’en fout !

icone débatLes climatosceptiques américains ont du se réjouir  quand une fameuse revue a titré un impertinent “La planète s’en fout si vous conduisez une hybride“. En apparence, l’American Scholar reprend les thèses rassurantes sur le climat que soutient un prix Nobel de Physique 1998, Robert Laughlin. Matière à débat !

Le réchauffement n’a pas d’importance

Sans importance, le réchauffement climatique ?
Serait-ce une provocation  ?

Non. C’est la thèse soutenue par R. Laughlin, prix Nobel de Physique 1998* :

  • Quoi que vous fassiez, quelles que soient actions, quels que soient vos efforts pour limiter votre empreinte écologique, … cela n’a aucune importance pour la planète,à long terme en tout cas.
  • Laughlin soutient qu’il faut considérer une échelle de temps géologique et non en quelques années humaines.

.Developpement durable articleLe temps : Une vie humaine ne signifie pas grand chose pour une planète qui a 4,500,642,532 ans.

Ainsi, toutes nos actions de court terme seraient vaines du point de vue du long terme. Or, selon cette thèse, seul le long terme importe pour la planète.

Par exemple :

  • Le total des précipitations qui tombe sur Terre représente chaque année environ 1 mètre.
  • Depuis le début de la révolution industrielle, il serait donc tombé 200 mètres d’eau ;
  • Depuis la fin du dernier âge de glace, il est tombé assez d’eau pour remplir les océans 20 000 fois !
  • Pourtant, malgré tout, la quantité d’eau présente sur Terre n’a pas sensiblement varié.

La Terre est plus résistante qu’on ne le pense

Laughlin affirme que “porter atteinte à cette bonne vieille Terre, est plus facile à dire qu’à faire“.

Notre planète a déjà enduré des impacts de météorites, des explosions volcaniques énormes et bien plus de dégâts que l’homme ne pourrait lui infliger. Et pourtant, elle est toujours là … notre planète est une survivante.

Laughin reconnaît que de nombreuses personnes raisonnables se soucient des émissions excessives de dioxyde de carbone issues des carburants fossiles. Ce qui a “le potentiel” pour modifier le climat en augmentant la température de quelques degrés centigrades.

Selon lui, les gouvernements ont pris des dispositions significatives mais … inefficaces

Planète Terre – le saviez vous ?

6,578,294 : c’est le poids de la Terre en trillions de tonnes.

L’eau ne représente qu’un demi-millième de cette masse

L’eau sur Terre représente environ 3 milliards de milliards de tonnes, soit un demi-millième de la masse terrestre seulement.

L’eau terrestre a été apportée par environ 10 millions de comètes
et d’astéroïdes tombées sur Terre entre 50 et 100 millions d’année
après la formation de la planète.

*

 

Suite de l’article
picto

* Article tiré de l’essai du Professeur Laughlin sur le changement climatique, repris dans Newsweek en sept.2010, qui reprend les thèses de “What the Earth Knows” sur le futur des énergies fossiles. Son livre “The crime of Reason”, publié en 2008, qui explique comment gouvernements et industries séquestraent de concert la connaissance  scientifique.