Nuage de cendres : quel impact sur l’environnement ?

Quelques semaines à peine après l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll qui a paralysé le trafic aérien et bloqué les voyageurs pendant plusieurs jours, on se pose des questions notamment sur son impact à différents aspects. Bien que le nuage de cendres n’aurait pas de conséquences palpables sur notre santé, qu’en est-il de l’environnement  ?

Eruption du volcan : un nouveau souffle pour l’environnement ?

A première vue, nous pourrions penser que l’éruption du volcan a permis de réduire pendant une dizaine de jours les émissions conséquentes de gaz à effet de serre engendrées par les avions. En effet, chaque jour, l’aviation européenne émet près de 350.000 tonnes de CO2…

Eurption volcanCependant, ne nous méprenons pas,  l’éruption de ce volcan n’en est pas pour autant un "cadeau" pour l’environnement. Et pour cause, celle-ci émettrait tout de même entre 50.000 et 200.000 tonnes de CO2 par jour.

Les gaz et le nuage de cendres libérés hors du cratère ont entraîné une hausse des concentrations de particules dans le nord de la France, mais sans gravité apparente.

Par ailleurs, deux détails supplémentaires : les avions ne représentent que 3 % des émissions totales de CO2. De plus, bien que l’éruption du volcan ait engendré bien moins d’émissions de gaz à effet de serre que le trafic aérien au quotidien, soulignons que le phénomène s’est produit sur une dizaine de jours, or, pour avoir un impact significatif sur le climat, quelques décennies sont nécessaires…

Lire également sur l’environnement

Article sur le nuage de cendres rédigé par Elwina, mai 2010

     A lire : Casse-toi,
pauvre thon !