Montréal : un futur en béton pour les bouteilles de verre !

Montréal : un futur en béton pour les bouteilles de verre !

Travailler sur de meilleures infrastructures fait partie des défis des villes. Quand elles utilisent des matériaux issus du recyclage, c’est encore mieux. C’est ainsi que la ville de Montréal commence à utiliser un béton un peu particulier, qui incorpore du verre dans sa fabrication. De quoi fabriquer des trottoirs avec des bouteilles donc…

Le verre coloré, un matériau à valoriser

montreal-trottoir-verre-recyclage-02Le recyclage fait bien entendu partie des habitudes québécoises. Il est ainsi courant de retransformer le verre en verre après récupération des bocaux, bouteilles et d’autres objets de verre.

fleche-suitePour cela, les conditionneurs nettoient, broient le verre récupéré et le valorisent, soit en nouveaux contenants, soit en laine de verre, papiers à poncer ou d’autres objets contenant du verre. Le taux de recyclage atteint ainsi 60 % selon Recyc-Québec.

Le verre coloré, plus difficile à recycler

La récupération fonctionne plutôt bien : 94 % des 200 millions de bouteilles utilisées chaque année par la Société des alcools du Québec sont récupérées. Cela représente 75.000 tonnes de verre à valoriser chaque année. Il faut néanmoins savoir que le verre incolore est beaucoup plus simple à valoriser. Le verre de couleur est plus complexe à recycler.

etoile143Ce qui est possible en Europe – transformer les bouteilles de vin en autres bouteilles de vin – est plus délicat au Québec, l’industrie du vin n’étant pas aussi développée. Les bouteilles proviennent en outre de 65 pays différents. Le verre mixte a donc un avenir restreint dans le pays. Il fallait donc trouver une autre idée.

La Société des alcools du Québec (SAQ) a donc eu l’idée de financer une chaire de recherche dédiée afin de trouver des débouchés économiquement viables pour ce verre mixte. Dix ans de recherche plus tard, l’Université de Sherbrooke a trouvée une voie de valorisation.

Suite > A Montréal, on recycle le verre… en trottoirs !