La Méditerranée bientôt vidée de ses poissons ?

La Méditerranée bientôt vidée de ses poissons ?

Plus de 40 espèces de poissons présents dans la Méditerranée pourraient disparaitre dans les prochaines années, en raison de la surpêche, de la dégradation de l’habitat marin et de la pollution, selon une étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Poissons : adieu Grande Bleue, bonjour Liste rouge…

Selon l’étude,  publiée le 19 avril 2011*, ce sont précisément 43 espèces (sur 519) qui seraient en voie de disparition, se retrouvant ainsi sur  la «liste rouge» des espèces menacées réalisée par l’UICN.

Des poissons que nous avons l’habitude de retrouver dans nos assiettes sont “bien entendu” concernés, tels que le thon rouge, le Bar, le Mérou brun ou le Merlu, tous victimes de la surpêche.

L’utilisation de mécanismes de pêche destructeurs (filets dérivants, chaluts de fond notamment) entraîne également la capture de centaines d’animaux marins pourtant sans valeur commerciale : requins,  raies, dauphins, baleines,  tortues, oiseaux…

  • Résultat :  près de la moitié des espèces de requins et de raies (poissons cartilagineux) serait en danger d’extinction.

Sauver la Méditerranée devient urgent

mediterraneeMare Nostrum, comme l’appelait les Romains de l’antiquité, est accablée par les détritus  plastiques et par la pollution. Ses poissons sont menacés et il faut agir.

Les mesures à prendre indiquées par l’UICN ne sont pas nouvelles (revoir les quotas de pêche, créer des nouvelles réserves marines, réduire la pollution…), il reste pour les pouvoirs publics concernés à passer à l’acte.

  • 15 espèces sont considérées comme étant en danger critique dont 14 espèces de requins et de raies.
  • 13 espèces considérées comme en danger, dont  9 espèces de requins et de raies.
  • 15 espèces considérées comme vulnérables, dont 8 requins et 7 espèces de poissons osseux.

*

*Overview of the conservation status of the marine fishes of the Mediterranean Sea report.

A lire sur la Méditerranée :