La maison à hydrogène : pour bientôt ?

La grosse consommation d’énergie annuelle d’un ménage est due à trois principaux “coupables” : le chauffage (qui peut aller jusqu’à 50 % de la consommation annuelle selon les saisons), le transport (environ 35 %) et la consommation d’électricité (10 à 15 %). Outre les dépenses que cela engendre, il en résulte aussi une production de CO2 d’environ 15 à 20 tonnes/an et par ménage. Solution ? Une source d’énergie renouvelable : l’hydrogène.

Maison à hydrogène : les concepts se multiplient

Tout d’abord, petit rappel : l’hydrogène est une énergie verte à condition qu’elle soit produite à partir d’énergies renouvelables. Mais ce combustible, qui ne rejette en principe que de l’eau, devient polluant si il est produit à partir de combustibles fossiles comme le pétrole. L’hydrogène peut être stocké dans une pile à combustible pour produire de l’électricité et de la chaleur grâce à un dispositif de conversion électrochimique.

HydrogèneEn dépit de ses inconvénients, comme le fait que ce soit difficile à produire, l’hydrogène peut offrir des perspectives positives pour notre consommation énergétique. Ce combustible tente à se développer au même titre que le solaire ou la géothermie. Même votre véhicule pourrait se convertir en véhicule hybride grâce à cette pile à combustible domestique !

L’hydrogène autour du monde

L’hydrogène fascine. La société ICI Chaudière a mis au point un concept de station d’énergie domestique mixte appelé Sideria 30. C’est une centrale à co-génération (électricité et eau chaude) qui peut fonctionner au méthane mais aussi à l’hydrogène, pour une efficacité totale de 80 %, coordonnée par une petite centrale de distribution intelligente. Ce prototype serait aujourd’hui fonctionnel dans un laboratoire de recherche et développement en Italie.

Au Japon, le Groupe Nippon Mitsubishi Oil a élaboré une petite pile à combustible à électrolyte polymère (PEFC) utilisable comme source d’énergie domestique. En fournissant 1kW, cette pile se révèle suffisante pour satisfaire une large part de la consommation d’électricité domestique d’un ménage !

HydrofillEt ce n’est pas fini. La société Horizon Fuel Cell Technologies fondée à Singapour, commercialise dès à présent une station domestique de recharge et de stockage de l’énergie à base d’hydrogène baptisée Hydrofill. Ainsi, il devient possible de stocker de l’énergie à la maison pour recharger les appareils électroniques portables.

Pour fonctionner, cette station à hydrogène vendue à 360 euros, n’ a besoin que de l’eau et de l’énergie, fournie par le réseau, des panneaux solaires ou encore une éolienne domestique. Puis, de l’hydrogène est extrait du réservoir d’eau de la station et stocké dans des petites piles à combustible. Une heure  est nécessaire pour recharger une pile de 12 Wh et de 90 grammes.

Hydrofill HorizonSelon le fabricant asiatique, ces piles sont dépourvues de métaux lourds et sont stables. Pour l’instant, la société privilégie les faibles puissances avant de proposer des options destinées à des usages plus complexes comme les transports.

Ces innovations montrent que les alternatives énergétiques plus propres sont en pleine effervescence. Une chose est sûre, à terme, l’ensemble du secteur énergétique pourrait être interpellé par les piles à hydrogène…

*

Sur les énergies renouvelables