La Journée mondiale de l’environnement ne sert à rien

La Journée mondiale de l'environnement ne sert à rien

Regardez le calendrier. Tous les jours, c’est la Journée mondiale de …. quelque chose. Et le 5 juin, c’est la Journée mondiale de l’environnement. Cela va-t-il servir à quelque chose ? Cette journée va-t-elle aider à convaincre quelques personnes d’agir pour la planète ? Peu probable. Voici pourquoi

L’environnement : une cause à défendre sur le long terme

L’organisme Cart’Touch a fait réaliser un sondage (peu fiable du fait du nombre restreint de personnes interrogées) mais qui montre tout de même bien les limites d’une démarche événementielle ponctuelle.

journée mondiale de l'environnementEn effet, pour les Français, ce n’est pas un jour  particulier qu’il faut se mobiliser.  L’environnement, ça se pratique toute l’année pour 62 % des personnes interrogées

Et si 40 % des personnes interrogées sont informées de la tenue de la journée mondiale de l’environnement plus de la moitié ne se sentent pas concerné(e).  Pour les autres (48%des répondants) cette Journée a, selon eux, le mérite de remettre l’environnement au centre de l’attention.

Mais 46 % de plus pessimistes considèrent que cela ne suffit pas à mobiliser les foules…et il est fort à parier qu’ils aient raison. Regardez autour de vous le 5 et essayez de déceler des changements de comportements chez vos proches. ( ?)

Aucun changement d’attitude à attendre

La tenue de cette Journée mondiale n’aura pour autant pas pour conséquence un quelconque changement des habitudes en matière de développement durable. Preuve en est : 62 % des personnes interrogées se disebt prêts à maintenir des pratiques responsables tout au long de l’année.

Tout de même, pour 33 % des répondants, ce sera l’occasion de faire davantage d’efforts. Seuls 5 % avouent ne pas se sentir préoccupés par cette problématique.

> Le respect de la nature

C’est est la raison principale qui pousse 80 % des Français à adopter des démarches environnementales (puis, on a le souci d’assurer un avenir prospère à ses enfants (72 %), suivi du sentiment de se sentir utile et engagé pour la planète (36 %)).

  • La pollution de l’air (pour 86 % des sondés), la pollution de l’eau (pour 83 % d’entre eux) sont actuellement les priorités des Français. Suivent ensuite la déforestation (65 %) et la sécheresse. Seule 1 personne interrogée sur 3 avoue s’en préoccuper.

Parmi les attentes des gens, on a : une meilleure connaissance du devenir des produits recyclés qui serait favorable au recyclage pour 39 % des répondants

  • Pour inciter au recyclage, 39 % des personnes interrogées optent pour une meilleure connaissance du devenir des produits recyclés, même si 38 % des personnes interrogées estiment avoir déjà les bons gestes.

journée mondiale de l'environnement

  •  17 % pensent qu’une rétribution financière et 7 % qu’un mécénat pourrait encourager le recyclage… A bon entendeur…

Agir chez soi et ailleurs

Pour 86 % des Français, les démarches environnementales doivent être aussi bien effectuées sur le lieu de travail qu’à domicile.

  • Cette étude démontre que parmi les démarches jugées les plus acquises à la maison arrivent en tête, le tri sélectif (88 %) et le recyclage des consommables (papier, cartouches d’impression, etc.) (63 %).
  • En outre, des personnes interrogées affirment être vigilantes concernant leur consommation d’électricité (74 %) et d’eau (73 %).
  • Toutefois, demeurent des efforts à faire à la maison en termes de régulation de la consommation d’électricité (57 %) et du volume d’eau utilisé (56 %).
  • Le recyclage des consommables (35 %) et le tri des déchets alimentaires (24 %) restent également des domaines d’amélioration à la maison.

Ces écogestes et bonnes pratiques sont le résultat d’une dizaine d’années de sensibilisation pendant lesquelles on a pu constater le rôle crucial des industriels (quand ils proposent des produits verts performants et peu chers), des pouvoirs publics (fiscalité verte, réglementation) mais surtout de l’émergence de valeurs partagées par le consommateur (solidarité, respect de l’environnement, …). Une Journée mondiale ne nuit pas mais n’est-elle pas un gadget. Qu’en pensez vous ?

 

Méthodologie : Sondage administré en ligne sur le site de Cart’Touch du 30/04 au 30/05 2014 auprès de 264 répondants. Cart’Touch est née de la volonté d’informer et de promouvoir les bonnes pratiques en termes de tri, de collecte, de recyclage et de valorisation des cartouches usagées des marques d’imprimantes les plus importants en Europe