J’ai essayé de vivre 24h sans électricité !

Rédigé par Aurore, le 16 Dec 2011, à 19 h 20 min
J'ai essayé de vivre 24h sans électricité !

C’est décidé, je laisse tomber mon petit confort pour 24 heures, et j’essaie de vivre sans électricité…  Premier constat : ce n’est pas la meilleure période pour tenter l’expérience. L’hiver est là, la luminosité est faible, il fait froid… Face aux problématiques énergétiques qui se posent du moment (électricité nucléaire, sollicitation énergétique en hiver…) c’est maintenant ou jamais ! Et en été, ça aurait été trop facile…

Un réveil sans électricité

7 h 00 – Le réveil sonne ! Mon portable a toujours de la batterie, pas besoin de le recharger.

Direction la salle de bain. Premier réflexe : tendre la main vers l’interrupteur. Zut, je ne peux pas ! Heureusement, la fenêtre de ma salle de bain donne sur la rue, et les rideaux sont assez fins ; je peux bénéficier de l’éclairage public ! Et oui, j’essaie de me passer d’électricité, mais je ne peux pas  demander à la ville de couper le réseau électrique !

Sous la douche : pas plus de 3 minutes, économies d’eau obligent. Une fois lavée, j’ai froid : j’ai coupé le chauffage. Je me sèche très vite, mets un soupçon de crème et me maquille. Sans lumière, ce n’est pas facile. Tant pis, mes collègues pourront se moquer d’un maquillage approximatif !

Deuxième réflexe : le sèche-cheveux. Oups ! Pas de brushing ce matin. Mes cheveux sont fins, et ont tendance à faire ce qu’ils veulent même quand j’essaie de les dompter… J’applique un peu d’huile hydratante bio à l’huile d’olive pour qu’ils ne s’assèchent pas et je les attache : un gain de temps. Je me brosse les dents avec mon dentifrice bio, m’habille (dans la pénombre toujours). Je suis prête !

Économie réalisée :

  • Sèche-Cheveux : 10 centimes pour une demi-heure de non-utilisation
  • Ampoule économique 15 Watts : 0.001€ pour une heure de non-utilisation
    > Je ressors mon vieux réveil mécanique et installe une bougie solaire dans ma salle de bains

*

La suite p.2> Pas d’électricité, pas de café !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

51 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    J’ai lu les commentaires et j’ai du mal à comprendre pourquoi il y a pas mal de messages ironiques voire méchants. Pourtant si j’ai bien compris le propos, il n’est ni de prôner le sans-électricité, ni de se prétendre être un exploit. C’est + facile de critiquer que de faire quelque chose et c’est assez récurant et énervant tous ces gens qui passent du temps à critiquer sans chercher à comprendre en + , plutôt qu’à donner une information ou une pensée personnelle. Et puis si on est pas d’accord on n’est pas obligés d’être blessant ou agressif. Je me mets à la place de cette rédactrice et franchement se faire agresser alors qu’elle tente une expérience plutôt rigolote, je pense qu’elle devait pas s’y attendre. Je trouve dommage qu’elle ait senti le besoin de se justifier alors que son test était clair.

    Avec cet article, je pense qu’elle a tout simplement cherché à parler d’une prise de conscience. Prise de conscience d’habitudes. Ce que l’on considère aujourd’hui comme faisant partie intégrante de notre vie, de nous-même, n’est qu’une habitude. En temps normal, on ne remarque même pas qu’on a cette habitude car elle est tellement ancrée dans notre vie qu’on ne la distingue pas, comme si c’était naturel. L’expérience de la rédactrice met “en lumière” 😉 la place de l’électricité dans notre vie. La place importante d’un phénomène, extérieur à nous, dans notre vie. Et c’est tout.
    D’ailleurs pas mal de commentaires sont instructifs, nous apprenant que tout a son substitut. Ce que j’en retiens c’est qu’on est heureux à la lumière de la bougie et sans télé, alors pourquoi rallumer lumières et télé? On peut CHOISIR ce qu’on veut utiliser! on peut faire marcher la machine à laver et autres sans rallumer ces 2 là. Sommes-nous si bêtes qu’à des expériences qui nous sont agréables on préfère celles qui semblent se rapprocher le + de la conformité?

  2. juste pour dire que c est largement faisable vivant en haute montagne je vis 6 mois de l annee sans aucune electricite avec un bebe question d organisation!!!!!

  3. Salut à tous !

    En ce qui me concerne, mon cas est grave, je ne parle pas de manque d’électricité à mon domicile mais de mon ballon d’eau chaude venant de tomber en panne après 12 années de bons et loyaux services. De mon côté, je n’ai plus les cartes en main car étant propriétaire de mon studio puis sans emploi depuis quelques mois, vivant seul avec 900 euros mensuel avec le loyer à payer, je n’ai pas du tout les moyens de racheter un ballon même à crédit.

    Au sujet de ma vaisselle, je fais chauffer de l’eau dans une bouilloire de 1 litre mais concernant ma toilette quotidienne, c’est là que cela se complique car je n’aime pas beaucoup l’eau froide même en période d’été, j’essaie de trouver des solutions pour essayer de prendre des bains à l’eau tiède, en vain.

    Si vous avez des idées, n’hésitez pas à me le faire savoir, qu’est ce que cela va être en période hivernale si je ne trouve toujours pas de boulot d’ici là, je ne préfère même pas y penser.
    On a beau dire, vous êtes fauchés, vous êtes morts.

    Jean-Michel

    • Bonjour,
      tu es dans quel département?
      On peut dénicher un ballon d’eau chaude sur le bon coin à petit prix, et le faire poser pour pas trop cher.

    • Pour la douche/toilette: retour a la mode de nos parents. Faites chauffer de l’eau et utilisez une bassine comme recipient de stockage. Vous pouvez faire bouillir 1L et ensuite completer avec de l’eau froide. Utilisez un gobelet pour faire office de pommeau de douche. Humidifiez votre peau (pas besoin d etre trempé) puis savonnez vous -cela a aussi l’avantage de permettre de mieux supporter l’eau plus froide que d habitude. Rincez vous avec le gobelet. Tout a fait supportable et economique/ecologique. Bilan: douche = 3L, avec shampoing, 4L (cheveux longs). Technique du camping, bateau… La derniere fois, cela m’est arrive en hiver, pdt 1 semaine, sans chauffage. Bon courage.

Moi aussi je donne mon avis