Habitat collaboratif : l’habitat durable et solidaire

Encore très peu répandu en France, le concept du cohabitat ou habitat collaboratif n’est pourtant pas nouveau. Originaire du Danemark et très pratiqué dans les pays scandinaves, l’habitat collaboratif a de quoi faire de plus en plus d’adeptes…

Habitat collaboratif : l'habitat durable et solidaire

Souvent, les individus qui se lancent dans l’aventure de l’habitat collaboratif évoquent des prix au mètre carré indécents, inaccessibles pour eux à titre individuel ; mais ce n’est ni leur première ni leur seule motivation. Se lancer dans l’achat d’un habitat groupé prend d’autres dimensions : celles du partage de valeurs et d’espaces de vie. L’habitat collaboratif répond à des préoccupations environnementales et est le symbole d’un désir clairement exprimé de retrouver du lien social .

Habitat collaboratif, habitat multidimensionnel

L’habitat groupé abrite sous sa dénomination de nombreuses caractéristiques et peut être défini comme : “un lieu de vie où habitent plusieurs entités (familles ou personnes) et où l’on retrouve des espaces privatifs et des espaces collectifs autogérés.”

L’habitat collaboratif, participatif ou encore le cohabitat selon les préférences est donc caractérisé par plusieurs dimensions :

- spatiale, puisqu’il est composé d’espaces privés et d’espaces communs ;

- sociale, en tissant des liens entre les individus, tout en respectant leur intimité ;

- volontariste, puisque le projet ne peut être porté que par un groupe de personnes animées par la volonté de vivre de manière collective ;

- idéologique, puisque construit autour d’un projet commun de vivre mieux ;

- autogestion, chaque cohabitant étant aussi gestionnaire du lieu et du mode de vie ;

- temporalité, le projet se structurant dans le temps et étant évolutif.

source : guide de l’habitat groupé, www.habitat-groupe.be

Habitat collaboratif, mode d’emploi

Qui dit collaboratif, dit communauté. C’est le point de départ de tout projet de cohabitat. La communauté peut tout aussi bien être constituée d’amis, de membres d’une même famille ou d’inconnus partageant simplement la même envie de mettre en place un projet selon les règles de l’habitat collaboratif.

Ensuite, arrive la phase délicate à savoir déterminer le type de projet : s’agira-t-il d’une construction de A à Z ou de rénovation d’un immeuble ? Le choix sera fonction des envies et des attentes de chacun bien entendu, mais aussi des compétences et des moyens des uns et des autres.

Après mise au point, les cohabitants rédigent une charte qui définit les grands axes du projet et les aspects techniques : matériaux à utiliser, énergies (renouvelables ?), etc.

Lorsque le site est identifié, on peut déterminer les espaces à partager, les surfaces et la fonction des pièces. Enfin, restent à établir les plans, avec l’aide d’un architecte.

Chacune des décisions fait l’objet d’un vote et doit être prise à l’unanimité.

Zoom sur les Z’Ecobâtisseurs

L’association a été créée en 2007 à Louvigny (Calvados), par un groupement de familles séduites par le concept d’habitat participatif.
Leur objectif a été de construire un ensemble d’habitats groupés avec jardin partagé, qui respecte bien évidemment espaces privés et intimité familiale.

Le projet s’établit :
– selon des critères écologiques ;
– dans une démarche de construction et gestion collective
– dans un souci de recherche d’accessibilité économique
– en synergie avec leur municipalité (Louvigny) et en lien avec leur futur quartier.

Le résultat : un immeuble en paille, unique en son genre et qui revêt une dimension sociale. En effet, le groupement a souhaité un logement accessible aux revenus modestes et aux primo-accédants, et abritant une belle mixité générationnelle. Ainsi, le plus jeune cohabitant est âgé de 23 ans et le plus âgé en a 73.

Seul bémol, les acteurs du projet ont déploré un dépassement du coût de construction, qu’ils avaient estimé initialement à 1530€ du m² (un record pour du bioclimatique), mais qui a finalement flirté avec les 2000€.  Toutefois, ce point noir n’a en rien altéré la très grande solidarité qui anime le groupe.

Pour en savoir plus, le blog des Z’Ecobâtisseurs : ecozac.louvigny.free.fr

Source : magazine La Maison Ecologique

Dans une société ou l’individualisme prime, l’habitat collaboratif brise l’isolement et crée du lien.

Seriez-vous prêt à vous lancer dans ce type d’aventure ? Vivez-vous dans un logement collaboratif ? N’hésitez pas à venir témoigner !

 

*

Je veux témoigner

Sur le même thème :