Géothermie profonde : la chaleur terrestre a de l’avenir !

Les pays tels que l’Allemagne, l’Italie, l’Indonésie, le Mexique, les USA ont intégré depuis de nombreuses années déjà l’utilisation de la chaleur terrestre comme élément de leur concept énergétique. Aujourd’hui, la géothermie s’impose à travers le monde.

La géothermie profonde : l’électricité à grande ampleur

La géothermie est constitué de deux secteurs différents : la géothermie profonde et la géothermie peu profonde. La géothermie peu profonde est très bien adaptée au chauffage et au refroidissement de bâtiments. La géothermie profonde, quant à elle, permet de produire de l’électricité dans des centrales électriques et de la chaleur dans de grands réseaux thermiques pour les secteurs secondaires et résidentiels.

Dans la géothermie profonde, on distingue la géothermie hydrothermale, les systèmes HDR (Hot Dry Rock) et les sondes géothermiques.

  • La géothermie hydrothermale utilise directement la chaleur en puisant l’eau chaude dans des couches à grande profondeur. Cette géothermie peut être employée pour produire de la chaleur ou de l’électricité selon la température.
  • Geothermie structure de la terreQuant au système HDR, il s’agit d’utiliser la chaleur terrestre dans les couches de roches profondes (env 3.000 à 7.000 m) qui ne contiennent aucune ressource naturelle en eau ou pas assez. À l’aide de forages en profondeur, de l’eau va circuler au travers d’un système contrôlé de roches crevassées. L’eau chaude est ensuite soutirée à la surface par un forage et entraîne, sous forme de vapeur, une turbine qui produit de l’électricité ou approvisionne le réseau thermique.
  • Les sondes géothermiques sont les types d’installation les plus répandues en Europe centrale et du nord. Elles sont placées à une profondeur de 50 à 400 mètres pour utiliser la géothermie à basse profondeur.

La géothermie à basse profondeur permet d’utiliser l’énergie qui est extraite des couches supérieures de la croûte terrestre jusqu’à 400 mètres de profondeur maximum. Les températures moyennes qui règnent à 100 – 150 mètres de profondeur à partir de la surface de la terre, se situent entre 7 et 12 degrés Celsius.

Différents systèmes, comme les capteurs géothermiques, les sondes géothermiques ou encore les pieux énergétiques ont été développés pour exploiter ces températures. Pour le chauffage, des pompes à chaleur permettent d’augmenter ce bas niveau de température aux niveaux de températures nécessaires dans le bâtiment. De la chaleur est ainsi extraite du sol au cours d’un processus cyclique.

geothermie profondeOn peut utiliser la géothermie à basse profondeur dans de nombreuses régions du globe. Par ailleurs, les projets de géothermie en profondeur ont aussi besoin de conditions politiques stables. Les questions concernant le forage ainsi que l’utilisation et la réinjection de l’eau thermale exploitée sont importantes.

La géothermie est régulièrement intégrée dans les discussions politiques au sujet de l’approvisionnement énergétique de l’avenir. Dans le contexte de l’augmentation des coûts des combustibles fossiles, notamment, les installations géothermiques se forgent actuellement une place dans le monde entier.

Lire également