Les Français et la voiture, la fin d’une histoire d’amour ?

Les Français et la voiture, la fin d'une histoire d'amour ?

Pollution, gouffre financier, prix à la pompe… Posséder une voiture coûte cher aux Français et à l’environnement. Dans un même temps, les campagnes écologiques se multiplient, les produits “verts et bio” sont de plus en plus nombreux dans les rayons, preuve que nous sommes de plus en plus concernés, à différents niveaux, par la protection de l’environnement.

Et pourtant, alors que la voiture coûte cher et qu’un mode de vie plus durable voudrait qu’on l’abandonne, le volume de voitures en France ne semble pas diminuer… Les Français et leur voiture, une histoire qui dure ?

Les Français tiennent à leur voiture

Autrefois signe extérieur de richesse, la voiture apparaît de plus en plus comme un objet “banal” aux yeux des Français, un objet de commodité pour 54 % d’entre eux (soit une progression de 7 points depuis 2010) plus qu’un symbole de liberté et d’autonomie, sentiment en baisse depuis quelques années.

Logiquement, si la voiture n’est plus un objet de luxe, elle ne fait plus rêver qu’un quart de la population française et notamment les plus jeunes et les classes sociales modestes. Devenue banale, courante, la voiture s’est également rendu indispensable et les Français n’envisagent pas aujourd’hui s’en séparer, même si l’entretien, l’essence, l’achat coûte cher.

Conserver la voiture et changer ses habitudes

Puisqu’un véhicule coûte cher mais que les Français ne sont pas prêts de s’en séparer, de nouvelles formes de consommation émergent.

Selon un sondage récent (1), le nouveau mode consommation d’un véhicule le plus populaire est le co-voiturage (Guide du co-voiturage), connu de 98 % des sondés. Les plus jeunes semblent les plus adeptes de ce mode de déplacement qui consiste à profiter d’un trajet pour véhiculer plusieurs personnes, même inconnues.

Les Français et la voiture en chiffres

• 5.517  € = un automobiliste français parcourt en moyenne 10 000 km/an, pour un budget de 5.517 € soit un prix de revient 0,55 € par km !

Le parc automobile français compte 36 millions de voitures, soit une voiture pour 1,77 personne.

• 40 % des trajets quotidiens parcourus en voiture font moins de 2 km (et sont 2 fois plus polluants).

 

renault-TWINGO

 Location de voiture et auto-partage, solutions peu sollicitées

La solution qui consiste à louer une voiture pour une courte durée est relativement bien connue des Français, mais peu d’entre-eux l’utilisent réellement bien qu’elle apparaît comme la seule réelle alternative à l’achat pour un Français sur deux.

Si la Location avec option d’achat reste floue dans l’esprit du consommateur, les services de voitures en libre-service comme Autolib’ à Paris intéressent davantage ce qui promet un bel avenir pour ce service.

Reste l’auto-partage, solution qui consiste à louer la voiture d’un particulier pour une courte durée ou mettre en location son véhicule personnel. Si près de 7 Français sur 10 connaissent le principe général, peu d’entre-eux parviennent à expliquer précisément ce service.

Le plaisir de “posséder” son propre véhicule reste tenace, symbole d’une certaine indépendance. 21 % des sondés se disent prêts à mutualiser l’achat d’une voiture afin de pouvoir posséder un véhicule tout en diminuant le poids financier de l’entretien, de l’assurance et de l’essence.

*

La suite p.2> Acheter une voiture : l’importance d’Internet et des marques nationales