Comment faire de sa mort un acte écolo ?

Rédigé par Consoglobe, le 21 août 2009, à 12 h 24 min

Tandis qu’en matière de développement durable, nos efforts se portent principalement sur un mode de vie et de consommation plus responsable au quotidien, qu’en est-il de notre empreinte écologique après notre mort ? Comment réduire l’impact environnemental de nos funérailles ?….Des questions saugrenues ? Pas tant que ça !

Les cercueils, c’est peu écolo

Sur le plan juridique, la loi française impose que le corps de la personne décédée soit mis en bière avant son inhumation ou sa crémation. La loi impose également que chaque cercueil ne contienne qu’un seul corps enveloppé dans une chemise de fibres végétales.

Les cercueils hermétiques sont fabriqués à partir de matériaux biodégradables et répondent à des caractéristiques de composition, de résistance et d’étanchéité établies par le ministre de la Santé. Un mètre cube de bois est nécessaire à la fabrication de six cercueils. Au total, ce sont donc près de 100 000 stères de bois, qui sont, soit enterrées, soit consumées chaque année en France

cercueilAutant dire un impact environnemental conséquent. De plus, certains arbres comme le chêne ou le pin sont issus des forêts françaises, mais les bois exotiques comme l’acajou parcourent des milliers de kilomètres pour se retrouver dans nos cimetières… Enfin, si le bois est naturel et biodégradable, le vernis qui l’enduit l’est beaucoup moins, sans parler du capiton intérieur et des ornements fixés sur la "caisse en sapin".

Les alternatives pour des funérailles écolo se développent 

Aujourd’hui, de plus en plus de français optent pour la crémation (27 %), et la tendance touche surtout les grandes villes puisque près de 50 % des français choisissent cette alternative. Mais sur le plan environnemental, la crémation n’est pas la meilleure option. En effet, le corps est brûlé à l’intérieur d’un cercueil pendant une heure et demie, à plus de 1000 degrés C, mais le défunt n’emporte pas avec lui l’énergie consommée par le four et les émanations de CO2 du corps et du bois…

Toutefois, une crémation un peu plus écologique est aujourd’hui possible et fait d’ailleurs de plus en plus d’adeptes. Le crématorium de Cornebarrieu, en Haute-Garonne, par exemple, propose une urne entièrement biodégradable.

D’autres part, certains de nos voisins européens délaissent le bois massif des cercueils et privilégient les matériaux fabriqués à base de matières complexes de papier, produits en fibres recyclées sans chlore et assemblés avec des colles végétales. Même les peintures sont écolo !

  • En Italie par exemple, on propose un cercueil en amidon en forme d’oeuf, dans lequel la dépouille repose en position foetale. Le tout rappelle un bulbe planté en terre, sur le sommet duquel un arbre est planté.
  • Outre-manche, au lieu de brûler le corps comme lors de la traditionnelle crémation, on le fait bouillir dans l’eau. C’est le même prix que la crémation, 440 euros, et c’est plus écolo.

Selon le Natural death center, organisme de conseil en matière de funérailles alternatives, les cimetières écologiques (pierre tombale remplacée par des végétaux ou enterrement dans une forêt) ont doublé depuis 2000, à 223 sites. Près de 9.000 personnes s’y font enterrer chaque année, chiffre qui devrait passer à 20 000 en 2010…

cercueils crazy coffinsLa société Vic Fearn en Grande-Bretagne, fabrique des cercueils originaux (en forme de guitare, de bateau, de ballerines…) dont la gamme Eco Coffins propose un cercueil composé à 90 % de carton recyclé illustrable, y compris par le futur usager, alors que chez Bamboo Coffins, c’est du bambou tressé qui est utilisé.

Cette nouvelle tendance de funérailles écolo et personnalisées pourrait très prochainement se développer aux Etats-Unis, au Canada et en Europe…pour égayer les enterrements certes, mais aussi pour respecter la planète !

Lire également

Article rédigé par Elwina, août 2009

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



8 commentaires Donnez votre avis
  1. Les pompes funébres sont là pour faire de l’argent, ils freinent les cerceuils en carton : pas assez cher !, dejà qu’avec la crémation , il n’y a, bien souvent, plus de marbrerie..

    Les cerceuils en cartons sont très employé en Scandinavie,et ils sont plus écolos que nous !

  2. Le cercueil carton n’est pas si écolo que ça. Il se consume beaucoup plus vite que le bois mais cela nécessite donc bien plus de gaz, puisqu’il n’aide pas à la combustion du corps en disparaissant trop vite. Le bois est plus lent à se consumer mais il aide à brûler le corps et nécessite donc bien moins de gaz, exactement comme dans une cheminée où le carton brûlera très vite et sans être efficace tandis que le bois sera plus lent mais produira de la chaleur. Pour avoir un cercueil écolo et respectueux du défunt il suffit de le choisir avec une colle et un vernis écologiques, ce qui ne coûte pas plus cher qu’un cercueil en carton personnalisé et me semble bien plus digne comme dernière demeure ! Quant à la déforestation c’est un faux problème vu que les forêts européennes sont éco-gérées. Il suffit de ne pas choisir un bois exotique !

  3. Soit pour ROC ECLER vous pouvez également vous adresser à toutes les Pompes Funèbres de l’hexagone. Veuillez utiliser le moteur de recherhe dans Google “cercueil ecologique ec”. Veuillez m’écrire…et je transmettrai GB

  4. Tout simplement “incinération” après,bien sûr,DON de TOUS les bons organes possibles !
    René HECHT,Strasbourg.(rene.hecht@orange.fr)

  5. POUR MA PART JE TROUVERAI NORMAL LE DROIT DE FABRIQUER SOIT MEME SON PROPRE CERCUEIL EN BOIS DE QUALITE TRES ECOLO, SANS FORFIAITURES ET QUE DES POIGNEES EN CORDES, ECOLOS AUSSI, OK TOUT DEPEND DU POIDS DE LA PERSONNE ! ET DEDANS UN SEUL DRAP EN COTON ET MIEUX SI EN FIBRES VEGETALES. POURQUOI PAYER POUR MOURIR? LA NAISSANCE EST GRATUITE PAS POUR LA SECU C EST VRAI! DONC TOUS NOUS PAYONS MAIS LAISSEZ NOUS PARTIR TRANQUILLE SANS DEPENSES ET LE TOUT ECOLO! SUPER : AI VU REPORTAGE SUR LES CERCUEILS EN CARTON JE CROIS DANS LES PAYS SCANDINAVES. SVP ROC ECLERC ET CIE ACHETEZ ET VOUS TROUVEREZ DU MONDE ET IL Y AURA TJRS LES BELLES BIERES POUR CEUX QUI S AFFICHAIENT DANS LE MONDE COMME DANS LA VIE. JE DEMANDE LE DROIT DE MOURIR NON SEULEMENT DIGNEMENT, MAIS ECOLOGIQUEMENT.
    NOS ANCETRES MEROVINGIENS OU CELTES N AVAIENT PAS SIX MILLIARDS DE GENS SUR NOTRE PLATETE TERRE….

  6. On vit tout de même dans une drôle d’époque où, si j’ai bien compris on ne souhaite laisser aucune trace de notre passage sur cette magnifique planète qu’est la TERRE.Souhaitez vous laisser un vide de votre passage aux générations futures? C’est vrai que dans le domaine de la connerie il n’y a pas de limite.
    Si vous souhaitez une cépulture vraiment écologique adoptez les pratiques de nos ancêtres mérovingiens celtes égyptiens et j’en passe qui creusaient dans la pierre pour offrir a leurs morts le dernier repos. L’écologie n’est pas un commerce et n’a rien inventé, c’est seulement un concept que l’on a malheureusement oublié de longue date, tout comme la culture bio est la culture que l’on n’aurait jamais du oublier sous prétexte de productivité.
    Bien cordialement
    JP

  7. Super intéressante, responsable et originale comme pratique, mais il faudrait que les PFG n’ai plus un quasi monopole sur ce marché…
    La naissance est gratuite, pourquoi pas la mort??
    Question de pognon, comdab!
    Il faudrait inciter ROC’ECLERC à commercialiser ce concept en proposant cette gamme…

  8. c’est interessant mais comment fait-on en France ???
    ou peut-on trouver des cercueils en carton ou autres matières??
    s’il faut aller en haute garonne, le transport revient cher et n’est pas écolo……..

Moi aussi je donne mon avis