Ecovolontariat : cet été, je protège les cétacés

Ecovolontariat : cet été, je protège les cétacés

L’écovolontariat séduit de plus en plus les vacanciers de tous horizons, soucieux du bien-être de notre belle Terre. Cybelle Planète, association dont le but est de préserver la biodiversité organise depuis 2005 des missions où écovolontaires participent activement à la collecte d’informations sur les cétacés. Et si cet été vous participiez à la recherche ?

Cybelle Planète : au programme pour l’été 2012

Tout l’été, des sessions d’une semaine vont se succéder dans le sud de la France, dans le Var ou dans les Pyérénées Orientales. Le principe : un équipage constitué de 7 écovolontaires, un éco-guide et un skipper va sillonner les eaux du large, pour observer et collecter des données sur les rorquals, les cachalots ou les dauphins.

Les informations ainsi rassemblées sont précieuses puisqu’elles vont pouvoir servir plusieurs programmes de recherche ! Ce travail commun mené depuis plusieurs années par Cybelle Planète et d’autres instituts a permis entre autres d’estimer plus précisément la répartition géographique des populations de cétacés en mer méditerranée.

Emballé par le projet ? Les missions se déroulent en juillet et en août, pour 950€(1) la semaine.

(1)Cette participation donne droit à une déduction fiscale de 66 % (pour un particulier). Ainsi ce projet ne coûtera réellement que 323 €.


Plus d’infos sur www.cybelle-planete.org

*

Je veux témoigner

Sur le thème de l’écovolontariat :