Portraits de marques

Une cuisine écolo pour déguster durable

Vous vous en doutez, la cuisine, représente l’une des pièces les plus énergivores de la maison à cause notamment des nombreux appareils électriques que nous utilisons. De nombreux déchets y sont jetés et une consommation d’eau et d’énergie conséquente y est effectuée.

C’est pour cela que Vogica souhaite présenter son avis afin que vous puissiez disposer d’une cuisine qui respecte votre environnement chaque jour. Quelques habitudes sont à acquérir pour réduire significativement votre consommation et développer le tri de vos déchets quotidiens.

                                                                                                                              Vogica

Ainsi, quelques participants au Salon du meuble à Milan, en mi-avril dernier ont présenté leur projet comme le fabricant d’électroménager Whirlpool qui a révélé sa Greenkitchen. Celle-ci devrait permettre la réduction d’environ 70 % de sa facture énergétique grâce à :

  • des économies résultant des appareils de dernière génération (16 %),
  • de l’écosystème : création, transformation, réduction et recyclage de l’eau, de la chaleur et de l’énergie (24 %).
  • du comportement : choix des produits haute performance, sélection de cycles, programmes et températures appropriés et donc un changement du consommateur (10 %)
  • la cogénération : avec cette dernière, le système qui produit aujourd’hui de l’eau chaude pourra générer demain de l’électricité domestique. Diminution de la consommation d’énergie : (20 %).

                                                                                                                     whirlpool

Bilan : Jusqu’à 70 % de réduction totale sur la facture énergétique sur la base des appareils électroménagers de 2006.

L’eau utilisée dans votre évier est analysée par des capteurs puis, elle est ré-orientée en fonction de son degré de salissure et pourra après traitement, servir à arroser les plantes ou être utilisée pour le ménage ou le lave–vaisselle. Tout gaspillage sera ainsi évité.

  • De plus, l’énergie dégagée par le compresseur du réfrigérateur sera utilisée pour chauffer l’eau du lave–vaisselle.

Tout est pensé ; ainsi la vapeur et la chaleur produites par le four et la hotte serviront à humidifier et développer le micro-jardin intégré à la cuisine où poussent les plantes aromatiques nécessaires. L’écosystème est établi.

Par ailleurs, dans l’éco-cuisine, la consommation est optimisée. Comment?

  • les appareils s’adaptent et deviennent modulables en fonction des besoins : le four à la quantité à cuire, le lave vaisselle à la vaisselle à laver mais aussi la plaque induction à la taille du récipient. Un cuiseur « H2O » fait également son entrée en proposant de cuire des légumes vapeur avec un minimum d’eau et de déperdition thermique.

Le réfrigérateur, lui aussi évolue. Il fait place aux tiroirs réfrigérants moins gourmands que le réfrigérateur traditionnel en évitant les trop grandes pertes de fraîcheur à chaque ouverture. Un avantage non négligeable puisque chacune d’entre elles entraîne un surcroît de consommation pour rétablir la température adéquate.

De plus les tiroirs adaptés aux aliments permettent d’autres économies, puisque certains ne nécessitent pas des températures aussi basses. (Ainsi, pour les légumes, il n’est pas utile de descendre en dessous de 10°).

                                                                                                                                        tiroirs réfrigérants


Dernières créations : une douche à fruits et légumes, plus économe en eau, capable de détecter les traces de pesticides et bien sûr ; un distributeur d’eau à température ambiante, froide, plate ou gazeuse réduisant la consommation de bouteilles d’eau en plastique.

Quand ces cuisines seront-elles disponibles pour les particuliers ?

  • La date est prévue pour 2010. Il reste à Whirpool d’élaborer des alliances car ils ne sont pas fabricants de cuisines. Les prix devant se référer aux cuisines haut de gamme.

D’autres projets ont vu le jour notamment lors du concours des jeunes designers le Concours Design Lab d’Electrolux où les étudiants ont planché. C’est ainsi qu’ont été présentés : des cocottes solaires, un évier lave-vaisselle, un frigo « alvéolaire » avec température variant selon les compartiments.

                                                                                                                       Nevale, appareil multifonction et antibactérien pour les aliments

Pour les amateurs de design qui se soucient de l’environnement, l’italien Valucine présente différents modèles conçus selon 4 principes fondamentaux de l’éco-compatibilité :

  • une consommation minimale de matières premières
  • une longévité grâce à l’application de technologies innovantes et un recours à l’artisanat qui apporte une qualité supplémentaire aux réalisations.
  • une recyclabilité et un engagement (promotion et financement) de plans de reforestation avec Bioforest (Opération Otonga, Xavante et projet Occhione).

                                                                                                             cuisine écolo Whirlpool

                                                                                                     cuisine écolo

Dans leurs modèles, on trouve des plans de travail en Cristalite, un matériau 100 % antibactérien grâce à la présence d’ions d’argent. Le cadre en aluminium est complètement recyclable et la quantité de matériaux est réduite dans la fabrication du plan de travail et des portes.

  • Le bois provient de plantations et pas de forêt primaire.

La cuisine elle même est également concernée par le problème écologique. Les matériaux utilisés sont en mélaminé (formaldéhyde de mélamine) et sont, à ce titre, soupçonnés de faire partie des polluants domestiques.

                                                                                                                        Cuisine Valucine

On trouve désormais des cuisinistes qui proposent des panneaux en bois massif, des peintures ou cires écologiques et sans recours à ce type de colle. (Mercier Menuiserie, Le fabricant italien Schiffini… )

Lire aussi La déco écolo se met au beau

Maisons vertes : les projets se multiplient

Consulter le dossier Habitat écologique

***

article rédigé par Elwina, juillet 2008