Les couches lavables dans les crèches, c’est pour quand ?

Rédigé par Consoglobe, le 19 mai 2010, à 12 h 50 min

Adoptées par de plus en plus de mamans, les couches lavables continuent dorénavant leur douce progression dans les foyers. Mais qu’en est-il des couches lavables au sein des crèches ? Pouvons-nous imaginer voir, à l’avenir, ces couches écologiques occuper une place importante dans ces structures ?

Couches lavables : les crèches encore frileuses

Tandis que les parents commencent à s’adapter au retour en force des couches lavables, les crèches se questionnent de plus en plus quant à la possible instauration de ces couches écologiques au sein de leur structure. Le phénomène des couches lavables est certes encore marginal, mais la réflexion tend à devenir vive.

Couches lavablesD’ailleurs, le nombre de crèches françaises qui se sont lancées dans l’aventure est croissant. On y trouve notamment le Centre médicochirugical et obstétrical de Schiltigheim (CMCO) dans le Bas-Rhin.

Couches lavables dans les crèches : quels freins ?

Il faut admettre que la mise en place des couches lavables au sein des crèches demande de l’organisation notamment concernant le stockage du linge, les procédés de lavage, le budget disponible etc. En effet, même si le prix des couches lavables est vite amorti, celles-ci restent relativement chères à l’achat.

De plus, l’utilisation des couches lavables nécessite des manipulations peu ragoûtantes. Mettre les mains dans le caca des bébés ? Certes, ce n’est pas particulièrement agréable mais on peut faire l’impasse de cet inconvénient en pensant à la diminution des déchets produits !

Couche lavable

Par ailleurs, la couche lavable effraie encore sur d’autres aspects : on la dit compliquée à choisir et utiliser alors qu’aujour’hui, la couche lavable est plutôt pratique une fois que l’on en a pris l’habitude. Le lavage des couches étant un nouveau concept pour beaucoup de crèches, cela ne les rassure pas non plus, sans parler de l’aspect sanitaire, car bébé va devoir partager ses couches avec ses petits camarades…

Evidemment, les couches lavables nécessitent des lessives, mais il faut garder en tête que120 m3 d’eau sont nécessaires à la fabrication des couches jetables en raison de la présence de cellulose, et consomment ainsi deux fois plus d’eau que les couches lavables.

Bébé sourit

Quant à l’aspect sanitaire, il a été prouvé que les couches lavables permettent de réduire significativement les érythèmes des bébés, et si les couches sont lavées correctement, avec une lessive adaptée, il n’y aurait pas de danger apparent.

En attendant la généralisation de l’usage des couches lavables dans les crèches, retenons que l’utilisation des couches réutilisables dans ces structures est un geste écologique et économique visant à motiver et inciter les jeunes parents à se convertir aux couches lavables, tout cela en mettant enfin un terme aux préjugés qui subsistent…

Couches jetables-Le saviez-vous ?

Selon une étude réalisée par le consultant britannique Landbank Consultancy, les couches jetables consomment 3,5 fois plus d’énergie , 2,3 fois plus d’eau , 8,3 fois plus de matières premières non renouvelables et génèreraient 60 fois plus de déchets solides.

>>>Voir la vidéo des Assises de la couche lavable au centre hospitalier de Roubaix

En savoir plus sur les couches lavables

Article sur les couches lavables rédigé par Elwina, mai 2010

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



3 commentaires Donnez votre avis
  1. petit oubli qui a son importance !

    la maternité dont je dépends est passée en lavable !
    ça fait réfléchir non ?

  2. Je suis bien d’accord avec vous,
    pour notre part, nous avons des lavables, parce que c’est une évidence.
    et à tous ceux qui disent, “ho la la retour en arrière” je dis “Stop! ça ne change rien! tu descends ton sac de couche tous les (3) jours moi je fais une machine ts les 2 jours.” Nous avons acheter une 10 ène de couches nouvelles génération (pour la nounou) en coton, et re réutilise les langes de mon chéri que belle-maman avait garder, finalement c’est pas compliquer à utiliser (plus doux pour les fesses et sèche très vite)
    Bébé est mieux et je n’ai pas une poubelle pleine de couche qui déborde, j’invite les utilisateurs de jetable à faire l’essai pour une prise de conscience : garder vos sac de couches pendant 1mois pour voir le volume ! ou mieux étendre dans le salon le nombre de couche (propre) que vous utiliser sur 15 jours! ça donne une bonne idée des rejets générés par nos tête blondes.

  3. La couche lavable est devenue un sujet de conversation incontournable pour les jeunes mamans.
    Ce qui est embêtant, c’est que la logique de l’achat couche lavable est en train de disparaître :
    On a l’impression que les mamans achètent des couches lavables, parce que “ca fait bien”, “c’est à la mode”, “on passe pour une c… si on achète des jetables”.
    Du coup on voit fleurir une offre de couches qui n’ont rien d’écologiques (viscose de bambou, tencel, minky…) qui sont une aberration par rapport au concept même de la couche lavable : la protection de l’environnement !
    De plus, le manque total de transparence de certaines marques bénéficiant de gros moyens laissent penser que ce sont les marques de couches classiques ou autre industriels peu scrupuleux qui se cachent derrière.
    Privilégiez donc les 2 seules matières bénéficiant de label bio crédibles : le coton et le lin. De la même façon, privilégiez la petite entreprise qui fabrique ses couches dans votre région plutôt que la grande marque en bambou ou autre matière non écologique. Sinon autant continuer la jetable …

    http://biotissus.com
    Marque militante

Moi aussi je donne mon avis