Mon défi COP21 #15 : j’interpelle mes élus locaux

Mon défi COP21 #15 : j'interpelle mes élus locaux

« Osons ! », clame Nicolas Hulot. « Bougez votre … ! », lancent un zèbre, un éléphant et un rhinocéros vus de dos dans une campagne du WWF. Le message est clair, à quelques jours de la COP21, la négociation internationale sur le climat : les décideurs politiques du monde entier doivent s’activer si l’on veut contenir le réchauffement climatique dans des limites non catastrophiques. Au-delà des 20 autres défis que consoGlobe.com et le Réseau Action Climat vous lancent, destinés à vous permettre de réduire vos émissions de gaz à effet de serre personnelles, un levier de changement clé reste l’action politique. Pour pousser celle-ci dans le bon sens, à quelques semaines des élections régionales, notre 15ème défi est de ne pas vous plaindre du manque d’action des élus locaux : interpellez-les !

Il y a beaucoup de manières de s’organiser et d’interpeller ses élus locaux

Où que vous habitiez, vous pouvez aider à mobiliser les élus pour qu’ils s’engagent dans une vraie politique locale sur l’énergie et le climat en échangeant avec d’autres personnes qui veulent aussi voir les questions liées à l’environnement davantage prises en compte dans les politiques locales, afin de vous rassembler et peser auprès des élus.

Comment interpeller ses élus locaux ?

  • Interpellez : en amont des élections régionales ou locales à venir, vous pouvez interpeller les candidats sur leur politique pour le climat et l’énergie et proposer des améliorations à leur programme. Puis, une fois les élus installés, vous pouvez leur rappeler leurs engagements en organisant des débats, des projections de documentaires, une fête des voisins, ou d’autres moments de communication avec d’autres personnes intéressées. Bien sûr, il est efficace de s’appuyer sur les associations et réseaux locaux existants pour ne pas démarrer de zéro.
  • Rencontrez  : vous pouvez contacter les élus en charge des questions climatiques ou environnementales, ou directement le Maire ou le Président de la collectivité concernée afin de leur demander rendez-vous. C’est leur rôle, en tant qu’élus, de recevoir les citoyens pour écouter les demandes.
  • Agissez  : mettre en place des initiatives qui marchent, par exemple au niveau d’un quartier. Ce peut être le meilleur moyen de convaincre des élus réticents que le changement est possible et que les électeurs y tiennent.
  • Participez  : les citoyens sont régulièrement invités à participer aux instances de concertation locale comme le Conseil de Développement ou à donner leur avis sur des projets particuliers. Même s’ils sont imparfaits, les citoyens intéressés peuvent y faire entendre leur voix et participer à la construction de projets locaux allant dans le sens de la limitation des émissions de gaz à effet de serre.

Quelques outils pratiques

L’association Bizi ! dans le Pays Basque Nord a créé avant les élections municipales de 2014 une « Boîte à outils municipale » constituée d’un ensemble de propositions d’actions (inter)communales concrètes, constituant les bases d’une vraie politique climat-énergie locale, pour les mettre à la disposition de toutes les futures listes en présence aux élections municipales de mars 2014 en Pays Basque nord. BIZI ! a ensuite largement diffusé cette boîte à outils auprès des candidate-e-s et électeurs/trices du territoire.

Le Réseau Action Climat – France effectue régulièrement des campagnes en amont des élections locales ou régionales http://www.rac-f.org/Politiques-locales, notamment en 2014 lors des élections municipales : http://www.rac-f.org/Elections-municipales-2014.