Mon défi COP21 #13 : je prends les transports en commun

Mon défi COP21 #13 : je prends les transports en commun

Voilà un vrai défi pour beaucoup d’entre nous : trouver des solutions de transport en commun compatibles avec nos besoins, quitter le confort de sa voiture, même si elle est parfois bloquée dans la circulation, pour se retrouver dans les transports en commun, coincé entre l’aisselle odorante du voisin de droite, le sac à dos de celui de derrière, et les basses du casque de musique de celui en face. Enfin, c’est la vision qu’on s’en fait parfois… Alors pour relever ce défi et plus prendre les transports en commun, train, métro, bus, et autocar, il faut connaître les astuces qui vous aideront à choisir les transports en commun.

5 astuces qui vont vous faire aimer prendre les transports en commun

Nos suggestions ne s’appliquent pas à toutes les situations. Par ailleurs, de même que si vous décidez de moins manger de viande : vous n’êtes pas obligés de tout ou rien faire. Toutefois, il existe de nombreuses situations où la solution « transports en commun » peut ne pas vous paraître évidente. Ces astuces sont là pour vous aider à les envisager et les tester plus souvent.

1. Faites le choix avec votre gps ou autres outils de mobilité

Quand vous calculez un itinéraire sur votre smartphone ou gps, sur googlemaps, viamichelin, waze ou autre, comparez les options. Peut-être vous apercevrez-vous qu’un trajet que vous auriez pu faire d’une certaine manière, en voiture généralement, par habitude ou par manque d’information, peut être fait autrement, peut-être même avec un gain de temps.

gps

2. Utilisez les comparateurs de prix

Un frein fréquent pour passer de la voiture aux transports en commun, surtout pour le train, c’est le coût. Là aussi la technologie peut vous venir en aide : un site tel que viamichelin vous donnera une estimation précise du coût du trajet en voiture.

3. Faites le calcul de vos frais de transports en commun et autres sur l’année

L’une de ces longues soirées d’hiver à venir, amusez-vous à faire un bilan total de vos coûts de transports. Le coût moyen d’utilisation d’une voiture sur une année est de 5880 euros (pour une clio essence) à 8000 euros par an (pour une 308 diesel), selon l’Automobile Club Association. Suivant les situations, cela peut représenter un nombre conséquent de trajets en transports en commun, et même pour certains une économie certaine ! Un abonnement en transports à l’année revient en moyenne 17 fois moins cher que la voiture.

transports en commun

4. Cédez votre voiture sans vous passer d’une voiture

Dans ce calcul des modalités d’une autre mobilité possible, vous pourriez imaginer revendre votre voiture complètement. Antonin témoigne ainsi à consoGlobe : « Quand je me suis séparé de ma petite amie, je me suis rendu compte que j’allais être beaucoup moins embêté sans voiture. Maintenant que j’ai revendue ma voiture, je cherche et trouve les solutions pour me déplacer que je ne connaissais même pas avant, parce que je ne me posais pas la question, on prenait d’office la voiture ».

Mais céder son véhicule ne veut pas dire s’interdire d’en utiliser un quand vous en avez besoin. Ici, Stéphane, habitant de Bruxelles, nous explique : « J’avais calculé que je prenais 45 minutes à 1 heure par jour en moyenne seulement pour me garer. Maintenant que je n’ai plus de voiture, j’utilise de temps en temps les voitures Cambio [NDLR : service d’autopartage local], j’en loue une parfois en weekend ou en vacances. » Et il y a des services de locations, y compris entre particuliers comme ouicar ou drivy, ou comme Luckyloc qui permet de se déplacer à moindre coût en rapatriant les véhicules des loueurs professionnels dans leurs agences.

5. Motivez-vous, et les autres, avec quelques faits imparables

La moitié des déplacements effectués en voiture en ville fait moins de 3km.

Des lignes de transports en commun en site propre sont en projet dans plus de 70 villes, de plus en plus de Français vont donc y avoir accès.

Sur le plan énergétique, une rame de tramway transporte autant de passagers que 170 voitures. C’est 40 voitures pour un bus.

En moyenne par passager, un bus consomme 40 % moins d’énergie que la voiture. Le métro, 14 fois moins !

En savoir plus :

  • La brochure du Réseau Action Climat « Transports : moteur des changements climatiques » : http://www.rac-f.org/Transports-Moteur-des-changements,1922
  • La publication du Réseau Action Climat « Les solutions de mobilité soutenable et milieu rural et périurbain » : http://www.rac-f.org/Les-solutions-de-mobilite
  • Le site de la Fnaut : www.fnaut.fr
Illustration bannière : Bus rouge – © Tadeusz Ibrom Shutterstock