Un pesticide pour expliquer l’effondrement des colonies d’abeilles ?

Un pesticide pour expliquer l'effondrement des colonies d'abeilles ?

Véritable symbole de la lutte pour une biodiversité préservée, l’abeille fait aujourd’hui l’objet de plusieurs programmes de préservation. Toutefois, on s’inquiète toujours de voir le nombre d’individus et d’essaims diminuer. Une nouvelle explication a été donnée par l’Inra pour expliquer la disparition subite des abeilles.

Les abeilles, disparition inquiétante aux multiples facteurs

C’est par millions que les abeilles disparaissent de la surface de la Terre ces dernières années. Un nom a même été donné à ce phénomène, le Colony Collaps disorder, appelé le syndrome d’effondrement, en français.

Et si la disparition de ces abeilles inquiète, c’est que les insectes jouent un rôle essentiel sur Terre. Grand pollinisateur, l’abeille contribue à la survie des espèces végétales depuis des millions d’années.

40 % des plantes cultivées (fruits, légumes, oléagineux…) sont pollinisés par les abeilles. Selon l’INRA, 84 % des espèces cultivées en Europe dépendent des pollinisateurs, dont 9 sur 10 sont des abeilles.

Sur Terre depuis 80 millions d’année, les abeilles sont les meilleurs véhicules des grains de pollen : elles en transportent jusqu’à 500 000 en un seul trajet.

Planetoscope  : 300 000 colonies disparaissent chaque année, faisant chuter la production de miel de 35 000 à 16 000 tonnes en 2011.

La disparition totale des abeilles entraînerait un déséquilibre alimentaire mondial aux conséquences très graves. D’où la prédiction Fin des abeilles = fin du monde

Les causes avancées au phénomène de disparition des abeilles

Plusieurs théories sont avancées quant au phénomène de disparition des abeilles.

  • Les virus, parasites et champignons qui se seraient propagés au sein des essaims, provoquant l’hécatombe chez les abeilles du monde entier.
  • Le frelon asiatique, insecte envahisseur considéré comme un véritable prédateur de nos abeilles.
  • Les OGM, modifiés pour se défendre des prédateurs, et qui pourraient intoxiquer les abeilles.
  • La perte de diversité génétique qui conduirait à l’affaiblissement de l’espèce.
  • Une mouche parasite, pondant dans l’abdomen des abeilles et la faisant mourir.
  • L’utilisation de produits chimiques, la pollution et les champs électromagnétiques pouvant affaiblir l’abeille, la désorienter, modifier son métabolisme.

*

La suite p.2> Abeilles, pesticides et insecticides