Un carburant plus vert pour nos voitures ?

Un carburant plus bio sera disponible dans les stations service françaises dès le 1er avril 2009, sous le nom de l’E10 ou SP95-E10. Près de 60 % des véhicules seront compatibles avec ce nouveau carburant vert. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
Developpement durable article

Un carburant vert mais pas sans difficultés

Composé à 90 % d’essence Sans-Plomb 95 et à 10 % d’éthanol, ce nouveau carburant est amené à remplacer le SP 95, qui en contient déjà 5 %.

L’objectif pour la France est clair : réduire d’un million par an les émissions de gaz à effet de serre et anticiper de 6 ans la nouvelle directive européenne, avec un taux d’incorporation d’éthanol et d’huiles végétales (biodiesel) dans les carburants de 6,25 % en 2009, en valeur et de 7 % en 2010.

Mais ces objectifs chiffrés risquent de rencontrer de nombreux obstacles :

  • l’E10 ne devrait être utilisé que par 60 % des véhicules en circulation, c’est-à-dire les véhicules essence immatriculés après le 1er janvier 2000.
  • Si  il est annoncé que l’E10 devrait être distribué dans 75 % des stations d’ici à la fin de l’année, les débuts s’annoncent pourtant difficiles puisque très peu de stations en mettront à disposition le 1er avril. Seul BP affirme que la quasi-totalité de ses stations seront approvisionné fin avril, alors que seules 300 stations- service Total (Bretagne et région parisienne) sur 4000 seront équipées en E10 au départ, une dizaine sur 700 pour Esso.  Leclerc ou Carrefour, eux, n’ont pas avancé de chiffres….

Un biocarburant difficile à utiliser

Les difficultés techniques sont en effet importantes : le nouveau carburant vert ne peut pas être transporté par oléoduc mais uniquement par camion ; sa distribution nécessite une mise en conformité des cuves des stations et des dépôts :

  • seule une trentaine des 161 dépôts de carburants en France disposent des installations pour recevoir de l’éthanol,

  • beaucoup de stations ne disposent que de deux cuves à essence, et devront donc abandonner la vente du SP95 ou du SP98.

Developpement durable articleSource : UFIP (Union française des industries pétrolières)

Les conducteurs pourront vérifier la compatibilité de leurs véhicules avec le SP95-E10 sur le site Internet du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire et mis en ligne dès le 1er avril : www.carburantE10.fr

Dans le cas où votre voiture ne serait pas compatible, vous  devrez continuer à alimenter votre voiture en SP95 ou SP98.

 

L’E10, vraiment plus économique ?

L’E10 est annoncé par ses promoteurs de 1 à 3 centimes le litre (TTC) moins cher que le sans-plomb standard, du fait de la défiscalisation partielle de l’éthanol. Soit un prix qui devrait être compris entre 1,13 et 1,15 euro.

Mais cette baisse de prix à l’achat ne signifie pas pour autant que l’E10 nous fera faire des économies puisque pour faire
autant de kilomètres qu’avec du SP95 ordinaire, il faudra consommer plus d’E10. L’intérêt tant au niveau économique et écologique pourrait être ainsi rapidement remis en question… Sans oublier les précédents et toujours actuels débats sur l’impact de l’éthanol sur la déforestation ou encore les denrées alimentaires…

Alors, le 1er avril, que comptez-vous mettre dans votre réservoir ?

A Lire également au sujet de l’E10 et des biocarburants