Des bouées génératrices d’électricité

Des bouées génératrices d'électricité

Alors que les initiatives se multiplient pour tenter de faire sortir le monde du pétrole, en passant notamment par l’énergie électrique, les principaux détracteurs de l’utilisation de l’électricité en masse dans le futur avancent comme argument que la majorité de l’énergie électrique aujourd’hui provient du nucléaire.

Ainsi, les alternatives à l’électricité nucléaire se multiplient. Et alors que l’énergie solaire semble se démocratiser peu à peu, le secteur de l’électricité marine prend de plus en plus d’ampleur et les initiatives se multiplient, notamment autour d’étranges bouées…

Des bouées marémotrices pour générer de l’électricité

Une bouée en surface, un mécanisme sous-marin, les bouées marémotrices pourraient passer pour des bouées de sécurité délimitant une zone de baignade, mais il n’en est rien.

Si le soleil permet aujourd’hui de produire de l’électricité, de même que le vent, c’est aussi le cas de l’eau et de ses mouvements.

Les bouées marémotrices sont composées d’un flotteur en surface et d’un système sous l’eau, servant de générateur. Alors que la bouée flotte doucement, elle se laisse porter au grè des marées et des vagues, reliée au générateur sous-marin. La force des vagues et des marées fait bouger la liaison de haut en bas, jusqu’à activer un système générateur d’électricité.

De son côté, le Snapper, une bouée marémotrice, utilise une unité génératrice d’électricité à aimants, aimants qui réagissent avec des bobines de fil conducteur statique. L’interaction de plusieurs types d’aimants, de ce générateur et des mouvements de la bouée provoquent des impulsions électriques.

Le système est prometteur mais ne semble pas être parfaitement au point aujourd’hui. Pour autant, il intéresse de plus en plus et bientôt les mers pourraient bien nous fournir de l’électricité.

*

La suite p.2> CETO et sa bouée entièrement immergée