Les bouchons de plus en plus chers jusqu’en 2030

Les bouchons de plus en plus chers jusqu'en 2030

Les embouteillages sont le lot quotidien de bon nombre d’automobilistes. Au-delà de l’impact seul de la voiture, l’impact des bouchons en particulier est important et devrait encore augmenter.

Pas de baisse prévue des bouchons dans les métropoles

Pour analyser l’impact des embouteillages on se réfère notamment à l’indice Inrix, un relevé statistique du trafic en Europe et Amérique du Nord fiable depuis 2010. L’entreprise travaille à la fois sur la vitesse de référence et la vitesse calculée afin de déterminer une congestion moyenne par zone métropolitaine.

Pour chaque métropole, ou ville, on obtient ainsi l’indice Inrix, qui mesure l’intensité des bouchons. Pour cela, on analyse les segments de route dont l’indice Inrix est supérieur à 0 (congestion) et on peut obtenir un facteur global de congestion métropolitaine en faisant la somme des facteurs de congestion de chaque zone.

trafic-embouteillage-bouchon-02

Ces chiffres sont utiles car ils permettent par exemple de déterminer le “temps perdu dans la circulation“.

D’autres mesures viennent compléter l’indice Inrix et notamment pour les Etats-Unis le sondage de la communauté américaine publié chaque année.

Le coût des embouteillages va exploser

Les embouteillages coûtent cher pour l’automobiliste bien sûr, mais aussi pour l’environnement et pour l’économie globale. Pourtant, il est d’ores et déjà estimé à 3.400 milliards d’euros pour les économies occidentales en 2030. Par rapport à 2013, il augmentera de 63 % au Royaume-Uni, de 50 % aux Etats-Unis, ou encore de 31 % pour la France et l’Allemagne.

trafic-embouteillage-bouchon-01-ban

Résultat, les bouchons coûteraient alors en moyenne 1943 euros par an et par foyer ! En essence, mais aussi en usure, et en temps perdu : 135 heures et 48 minutes en moyenne par conducteur.

Et en France ?

La France possède l’un des taux les plus forts d’Europe et cela va encore augmenter, pour atteindre un gaspillage de 22 milliards d’euros (+ 31 %) en 2030, avec un temps perdu annuel pour les automobilistes de 143 heures et 36 minutes (135,8 heures en 2013).

*

COMPARER : Coût des embouteillages dans le monde

*

Je réagis

Lisez également sur les embouteillages :