Boites de thon : la tromperie

Vous pensez achetez du thon en boîte ? Oui, mais vous n’achetez pas tout à fait ce que vous pensiez : une étude menée par Greenpeace révèle la tromperie sur le contenu des boîtes de thon. En quoi consiste cette arnaque sur les conserves de thon ?

Plusieurs espèces dans la même boîte de thon

Developpement durable articleGreenpeace a mené l’enquête sur la conserve de thon : la fameuse boite de thon que l’on connait tous.*

> Résultat : près d’ 1/3 des boîtes de thon en vente ne sont pas conformes !
Ces boîtes de thon :

  • Contiennent un mélange d’espèces de thon dans le même contenant, ce qui est tout à fait interdit en dans l’Union européenne,
  • Sont mal étiquetées.

Developpement durable article

Ainsi, des boîtes étiquetées ” thon listao“, une espèce très répandue dans les océans Pacifique et Indien, contenaient en réalité également du thon obèse et du thon albacore. Or le thon albacore et le thon obèse sont 2 espèces de thon en déclin  : leurs “stocks” ( !) ont massivement décru ces dernières années.

Pourquoi ce mélange de thons ?

Developpement durable articleLes thoniers utilisent d’énormes filets qui “ramassent tout ce qui passe” et une technique de pêche utilisant des objets flottants pour attirer le plus de poissons possible en pleine mer.

  • Ce qui explique le mélange des espèces de thons (entre autres espèces) et la présence de thons juvéniles, victimes de la surpêche.

Les entreprises remplissent leurs boîtes de thon avec plusieurs espèces, y compris des juvéniles d’espèces en déclin, alors que les consommateurs s’attendent à juste titre à n’y trouver que des produits issus de pêche durable“, a souligné Nina Thuellen, de la campagne océans de Greenpeace*.

Le contexte de la pêche au thon

Developpement durable articleLes pays pêcheurs de thon, y compris ceux de l’Union européenne,
membres de la Commission internationale pour la conservation des  thonidés de l’Atlantique, se sont réunis fin novembre à Paris.

Ils ont fixé les quotas de pêche avec pour objectif pour 2011 “le respect d’une gestion durable des ressources halieutiques“, …(sic)

Lors de la convention internationale sur la biodiversité de Nagoya, la France s’était engagée à ce que tous les stocks de poissons soient exploités de façon durable d’ici à 2020.

  • Quelques semaines après Nagoya, la France a validé un quota de pêche au thon rouge de 13 500 tonnes pour 2011.
  • Un volume de poissons qui est loin de garantir la survie de l’espèce à 2020.Selon les spécialistes de l’Iccat, ce quota ne laisse 30 % de chances à une
    reconstitution du stock de thon rouge à horizon 2020.

Les chiffres du thon

  • Chaque année près de 4,5 millions de tonnes de thon sont pêchées dans les océans.
  • Sur les 5 espèces principales, le thon listao représente 60 %, suivi par le thon albacore (24 %) et le thon obèse (10 %), du marché mondial du thon.
  • Planetoscope  : kilos de thon rouge pêchés dans le monde en temps réel

Ethonnant non ?

 

2ème partie  : la réaction des producteurs de thon

* L’étude porte sur environ 50 marques de thon en boîte. Au total, 165 produits différents ont été soumis aux tests dans différents pays (Autriche, Australie, Allemagne, Canada, Espagne, Italie, Grèce, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Suisse) in Le Monde 30 nov. 10

stoppons-peche-profonde-300x39.jpg