Portraits de marques

Bic : roi du jetable ou du durable ?

Souvent qualifié comme le "roi du jetable", le groupe Bic, célèbre pour ses stylos, rasoirs ou briquets, réfute cette qualification, mettant au contraire en avant la durabilité et la composition -limitant l’utilisation de matières premières – de ces derniers. Mais, au-delà des produits, en quoi Bic peut-être qualifié de "marque responsable" ? Quelles sont ses actions et engagements concrets en faveur du développement durable ?

Les réponses de Christine Desbois, directrice Développement Durable de Bic.
Developpement durable article

Bic et le développement durable : demandez le programme !

consoGlobe : Quelle place prend concrètement le développement durable chez Bic ? Avez-vous un service, des métiers spécifiquement dédiés ?

consoGlobe : En 1998, vous avez créé Bic University, qui propose différentes formations à vos salariés. En existe-t-il une dédiée au développement durable ?

Un "code de conduite" à respecter… et respecté ?

consoGlobe : Vous avez développé un code de conduite pour votre chaîne de production et d’approvisionnement. En quoi consiste-t-il ? Comment est-il mis en oeuvre et -surtout – quels contrôles sur le terrain ?

consoGlobe : Bic fabrique  87 % de ses produits dans ses propres usines. Mais qu’en est-il de ses sous-traitants ? Comment vous assurez-vous des bonnes conditions de travail de leurs employés ?