Automobile. Les 10 sportives écolo (1)

Dans un contexte de hausse du prix des carburants, face à la prise de conscience écologique mondiale et en vue des futures normes anti-pollution, politiques, constructeurs et entreprises ont tout intérêt à s’unir pour favoriser le développement de voitures moins nocives pour l’environnement

Tous font des recherches officiellement, et travaillent à différents projets sachant que le principe de l’hybride est de mélanger deux types de moteurs afin de répartir le travail, l’un venant pallier aux faiblesses de l’autre. Voici en détail quelques innovations alliant à la fois de manière plus ou moins correcte sportivité et respect de la planète…                

La Ferrari F430

Il est vrai que Ferrari est avant tout une marque sportive et on ne l’associe pas vraiment au respect de l’environnement…Toutefois, elle cherche à apporter sa fibre écolo en proposant  F430 Spider fonctionnant au bio éthanol E85, une technologie plus utilisée aux Etats-Unis qu’en Europe. 

Ferrari y a d’ailleurs rencontré un franc succès. Ainsi alimenté, le V8 4.3 passe de 490 à 500 ch, pour un couple de 484 Nm. Et si ses consommations dépassent légèrement celles d’une version classique, ses émissions de CO2 diminuent de 5 %. Un bon effort pour Ferrari mais pas de quoi éviter le malus de 2.600 € chez nous… Ne rêvons pas : une Ferrari reste tout de même une Ferrari !

                                                                                                                   Ferrari

Le Tesla Roadster

Le Tesla Roadster est une voiture de sport 100 % électrique et sera en vente dans différents pays européens à compter de mi-2009 au prix d’environ 70000 € hors taxes.
la Tesla est la voiture électrique qui fait le plus rêver. Contrairement à Ferrari, il fait preuve de prouesse technique : une véritable sportive entièrement électrique !

La Roadster a recours au dernier cris de la technologie en la matière, il faut dire que ses créateurs siègent dans la Silicon Valley… en fait, cette voiture est internationale et bénéficie totalement de ce qui se fait de mieux dans le monde puisque la recherche et développement est réalisée en Californie, le moteur est construit à Taiwan et l’assemblage de l’auto est effectué en Angleterre.

Par ailleurs, Il affiche des performances stupéfiantes pour ce type de technologie : 200 km/h en pointe, et le 0 à 100 km/h abattu en 5 secondes, dans un silence intégral et tout cela sous de faux airs de Lotus. Pour tout dire, le Tesla Roadster a déjà fait craquer les stars écolo d’Hollywood, dont George Clooney et Matt Damon.

                                                                                                                    Tesla Roadster

La Citroën C-Métisse

Décidément, Citroën n’en finit pas de nous étonner. De salon en salon la marque dévoile des concept cars de plus en plus futuristes et audacieux. Avec le concept C-Métisse, Citroën laisse libre court à l’innovation : ses lignes abritent une mécanique incroyable. Cette hybride associe un V6 diesel de 208 chevaux à un moteur électrique, pouvant être utilisés séparément ou combinés.

De ce fait, les performances (0-100km/h en 6,2 s par exemple) s’associent à un niveau de consommation en cycle mixte de 6,5 l/ 100 km et d’émissions de CO2 de 174 g/km. Au final, la C-Métisse apparait comme une étonnante bouffée d’air frais : elle prend en compte les préoccupations écologiques et économiques de l’avenir automobile, sous des traits et un concept qui respirent la passion. Reste à savoir si ces louables postulats président réellement à la conception des produits PSA à venir…

                                                                Citroën C Métisse

La Venturi Fetish

La marque française Venturi, connue dans les années 80 pour ses "supercars" très polluantes, a été la première à commercialiser une sportive électrique. Dommage qu’elle ne marche pas à l’hydrogène, car là le plein ne rajouterait que quelques kilos, alors qu’avec les batteries, ce sont 350 kg en plus qui viennent dans la voiture. Présentée en 2004, la Fetish dispose d’un moteur de 180 kW à récupérateur d’énergie : 0-100km/h en 5 s, et 250 km d’autonomie.

la Venturi Fetish a des arguments qu’aucune autre voiture ne peut se vanter de posséder. Son exclusivité tout d’abord, mais aussi une accélération continue, fluide et sans changement de rapport, de 0 à 170 km/h, sans bruit ni pollution, mais toutefois aussi rapide que celle d’une Porsche.

Qui dit mieux ? Devant le silence des grands constructeurs, la Venturi Fetish s’impose.
Mais préserver la planète reste un privilège : 25 exemplaires ont été construits, à 297 000 euros l’unité…

                                                                   Venturi Fetish

La Toyota Volta

Toyota n’en finit pas de faire rêver avec ses hybrides. Nommé d’après l’inventeur de la pile électrique, le concept Toyota Volta dessiné par le carrossier Giugiaro affiche une très belle ligne de "supercar". Mais surtout, il combine trois moteurs (deux électriques et un thermique) pour offrir une modularité exemplaire.

Ce véhicule est un énorme pavé dans la mare car on n’avait encore jamais vu le mariage entre une prestigieuse signature italienne, une carrosserie de supercar et une technologie hybride. Toute électrique à basse vitesse, la Volta laisse ensuite parler la poudre : 250 km/h en pointe, 0 à 100 km/h en 4.06 s et… 7.5 L/100 km en moyenne. Innovante, même si l’on suppose que la légèreté de l’auto doit bien aider, car la voiture repose sur un chassis tout en fibre de carbone.

                                                                Toyota Volta

La Toyota FT-HS

Comme si la Volta ne suffisait pas, Toyota a dévoilé un autre concept hybride : la FT-HS. Elle mérite une observation minutieuse notamment pour son style décapant. Mais la mécanique plus sage avec un V6 3,5L couplé à un moteur électrique.

400 chevaux, 0-100 km/h en 4 s :  les performances laissent rêveur, même si des précisions quant à la consommation seraient les bienvenues. De plus, le concept de la super-sportive hybride nous laisse songeur. Parce que plus on veut une voiture hybride puissante et performante, plus elle devra être lourde pour que ses batteries soient à la hauteur. Nous sommes néanmoins impatients de voir comment Toyota parviendra à résoudre la difficile équation entre :

1/ poids élevé,

2/ sportivité et

3/ écologie.

Tout en sachant que les batteries auront progressé d’ici 2010.

                                                                    Toyota FT-HS

Lire aussi Une voiture hybride branchée !

Les nouveautés automobiles en faveur de l’environnement

Du Biocarburant et des voitures hybrides

Consulter la suite : les 10 sportives écolo (2)

***

Article rédigé par Elwina, juillet 2008