Ampoules basse conso. Fluocompacte ou LED ?

Les ampoules “classiques” à incandescence vont peu à peu laisser place entière aux ampoules basse consommation. Le calendrier est désormais programmé et une marche arrière est inenvisageable.

Reconnues comme plus efficaces énergétiquement, ces ampoules “basse conso” continuent pourtant à faire débat :  sont-elles réellement plus écolo ? Peuvent-elles être dangereuses pour la santé ? Doit-on commencer à en acheter dès aujourd’hui ?
Developpement durable article
Pour répondre à ces questions, consoGlobe a décidé de “faire toute la lumière” sur ces ampoules nouvelle génération :

Fluocompactes, LED : lesquelles privilégier ?

À côté des ampoules fluocompactes, vous trouverez des lampes constituées de plusieurs ampoules LED rassemblées (ou diodes luminescentes, Light emitting diode) : ces diodes diffusent de la lumière quand les électrons du courant électrique interagissent avec un matériau semi-conducteur.

Developpement durable articleLes LEDs sont utilisées depuis une quarantaine d’années pour des applications de signalisation (calculatrice, voyant d’appareil électroménager…). La technologie des LEDs n’a cessé de progresser depuis et les premières applications d’éclairage à LEDs existent à présent.

Si vous pouvez en trouver sur le marché, les lampes LED restent encore difficilement trouvables. Certaines grandes surfaces de bricolage ou des sites en ligne, comme notre boutique, les proposent.

Developpement durable articleAlors entre fluocompactes et LED, comment s’y retrouver ?

Les “plus” des lampes à LED

  • un allumage instantané,
  • une insensibilité aux allumages répétés et aux basses températures,
  • une résistance aux chocs supérieure aux fluocompactes,
  • dégagent très peu de chaleur et restent froides,
  • une durée de vie quasi illimitée qui varie de 50 000 à 100 000 heures (soit 5 fois plus qu’une fluocompacte)
  • idéales pour un éclairage ponctuel (lampe de chevet, veilleuse, guirlande…)

Les “moins” des lampes à LED

  • un faisceau d’éclairage limité,
  • un rendu des couleurs moyen, bien que ce point ait été grandement amélioré ces dernières années,
  • peu de fortes puissances disponibles sur le marché,
  • des prix qui restent très élevés à l’achat, même si, à l’usage, les LEDs sont extrêmement rentables,
  • si elles ne contiennent pas de mercure, les lampes à LED sont composées de circuits électroniques ; elles doivent donc être collectées en fin de vie pour leur recyclage.

Les ampoules LED, l’avenir des ampoules

Developpement durable articleLes industriels ne cessent d’améliorer les performances des LEDs qui sont présentées comme les sources lumineuses du futur pour l’éclairage domestique.

Mais aujourd’hui ces ampoules économiques restent encore essentiellement réservées à un usage décoratif ou un éclairage d’appoint alors que les fluocompactes peuvent remplacer les “classiques” quasiment partout, même s’il vaut mieux éviter de les placer dans les lieux de bref passage (couloir) et/ou non chauffés.

A l’heure actuelle, les lampes flucompactes et à LEDs ne peuvent pas remplacer toutes les ampoules à incandescence, même si dans les années à venir, les progrès technologiques le permettront.

*

La suite p.2 > quelle ampoule pour quel usage ?