Les ampoules basse conso et Capital

Dimanche soir, l’émission économique de M6 s’est penchée sur l’explosion de la consommation d’ampoules basse consommation et des produits écologiques. Que nous a appris l’émission Capital en matière d’ampoules basse consommation écologiques ?

Voici en résumé, les principaux points rappelés par Capital au sujet des ampoules basse consommation :

L’explosion des ampoules basse conso fluocompactes

L’émission nous a rappelé que d’ici 2012, dans l’Union européenne, toutes les ampoules traditionnelles seront remplacées par des ampoules basse conso écolo.

Le calendrier de retrait des ampoules à incandescence

  • Les ampoules de 100 W ont été arrêtée le 1er juillet 09,
  • Les ampoule de 75 W ont été retirées en décembre,
  • Les ampoules de de 60 W, ont été retirées le 30 juin 2010,
  • Les ampoules de 40 W, retirées du marché le 31 août 2011
  • Les ampoules de 25 W le 31 décembre 2012

Ce marché du renouvellement des ampoules traditionnelles à incandescence par des ampoules fluocompactes représente 1 milliard d’euros.

Il y a environ 20 ampoules par foyer français, et très peu sont des ampoules basse consommation à ce jour.
Developpement durable article

  • Les ampoules basse conso permettent jusqu’à 85 % d’économies mais le prix de ces ampoules écolo est nettement plus cher. Les Français ont acheté 13 millions d’ampoules basse conso en 2008 et le marché de ces ampoules fluocompactes explose.
  • L’ampoule à incandescence, qui représentait jusqu’à aujourd’hui deux tiers des ventes mondiales d’ampoules, disparaît peu à peu de la circulation laissant place aux ampoules fluocompactes et LED.
    ampoule incandescence

En effet, dans un contexte où les économies d’énergie sont sous les feux de la rampe en raison notamment du réchauffement climatique, le marché des lampes à basse consommation fluocompactes est en plein essor depuis 2003.

Fabrication des ampoules basse conso en question

La fabrication d’une ampoule basse conso écologique est plus compliquée et coûteuse et doit donc être délocalisée.

La lampe est truffée d’électronique et la fabrication de l’ampoule basse conso est mécanisée pour la partie électronique.

Les composants électroniques des ampoules basse consommation sont assemblés au circuit imprimé : cela représente une trentaine de pièces.

Donc une ampoule basse conso fluocompacte comporte 7 fois plus de pièces qu’une ampoule traditionnelle, ce qui nécessite des contrôles plus nombreux, donc plus chers.

Pourquoi les ampoules basse conso fluocompactes sont-elles plus chères ?

Capital a enquêté dans une usine polonaise de fabrication d’ampoules basse consommation, pour voir quel est le coût réel des ces ampoules fluocompactes.

  • Le coût de fabrication de ces 2 millions de lampes est d’environ 2 euros, soit 7 fois plus que pour les ampoules traditionnelles à incandescence. L’apparition d’ampoules venues de Chine fait baisser les prix des ampoules produites en Europe.
  • La marque Lucibel cherche à négocier les prix en Chine pour profiter du marché français en explosion.
  • Il vaut mieux acheter des ampoules fluocompactes de marques reconnues que bas de gamme  : voir le guide d’achat des ampoules

    comparaison de prix ampoules basse conso

  • Nouveauté chinoise, les ampoules en forme de flamme pour les lustres. Mais un défaut fréquent des ampoules basse conso est le retard à l’allumage : certaines ampoules ne délivrent que 50 % de leur puissance à l’allumage ; souvent insuffisant pour les clients.

Developpement durable article

  • La comparaison d’une ampoule traditionnelle à une ampoule basse conso pour comparer leur retard à l’allumage montre l’ampoule fluocompacte s’allume moins vite mais que sur une période plus longue la lampe basse conso éclaire mieux.
  • Les experts pensent que ce défaut des ampoules basse consommation va rapidement disparaître.