Les ampoules basse conso et Capital

Rédigé par Consoglobe, le 10 May 2009, à 23 h 00 min

Dimanche soir, l’émission économique de M6 s’est penchée sur l’explosion de la consommation d’ampoules basse consommation et des produits écologiques. Que nous a appris l’émission Capital en matière d’ampoules basse consommation écologiques ?

Voici en résumé, les principaux points rappelés par Capital au sujet des ampoules basse consommation :

L’explosion des ampoules basse conso fluocompactes

L’émission nous a rappelé que d’ici 2012, dans l’Union européenne, toutes les ampoules traditionnelles seront remplacées par des ampoules basse conso écolo.

Le calendrier de retrait des ampoules à incandescence

  • Les ampoules de 100 W ont été arrêtée le 1er juillet 09,
  • Les ampoule de 75 W ont été retirées en décembre,
  • Les ampoules de de 60 W, ont été retirées le 30 juin 2010,
  • Les ampoules de 40 W, retirées du marché le 31 août 2011
  • Les ampoules de 25 W le 31 décembre 2012

Ce marché du renouvellement des ampoules traditionnelles à incandescence par des ampoules fluocompactes représente 1 milliard d’euros.

Il y a environ 20 ampoules par foyer français, et très peu sont des ampoules basse consommation à ce jour.
Developpement durable article

  • Les ampoules basse conso permettent jusqu’à 85 % d’économies mais le prix de ces ampoules écolo est nettement plus cher. Les Français ont acheté 13 millions d’ampoules basse conso en 2008 et le marché de ces ampoules fluocompactes explose.
  • L’ampoule à incandescence, qui représentait jusqu’à aujourd’hui deux tiers des ventes mondiales d’ampoules, disparaît peu à peu de la circulation laissant place aux ampoules fluocompactes et LED.
    ampoule incandescence

En effet, dans un contexte où les économies d’énergie sont sous les feux de la rampe en raison notamment du réchauffement climatique, le marché des lampes à basse consommation fluocompactes est en plein essor depuis 2003.

Fabrication des ampoules basse conso en question

La fabrication d’une ampoule basse conso écologique est plus compliquée et coûteuse et doit donc être délocalisée.

La lampe est truffée d’électronique et la fabrication de l’ampoule basse conso est mécanisée pour la partie électronique.

Les composants électroniques des ampoules basse consommation sont assemblés au circuit imprimé : cela représente une trentaine de pièces.

Donc une ampoule basse conso fluocompacte comporte 7 fois plus de pièces qu’une ampoule traditionnelle, ce qui nécessite des contrôles plus nombreux, donc plus chers.

Pourquoi les ampoules basse conso fluocompactes sont-elles plus chères ?

Capital a enquêté dans une usine polonaise de fabrication d’ampoules basse consommation, pour voir quel est le coût réel des ces ampoules fluocompactes.

  • Le coût de fabrication de ces 2 millions de lampes est d’environ 2 euros, soit 7 fois plus que pour les ampoules traditionnelles à incandescence. L’apparition d’ampoules venues de Chine fait baisser les prix des ampoules produites en Europe.
  • La marque Lucibel cherche à négocier les prix en Chine pour profiter du marché français en explosion.
  • Il vaut mieux acheter des ampoules fluocompactes de marques reconnues que bas de gamme  : voir le guide d’achat des ampoules

    comparaison de prix ampoules basse conso

  • Nouveauté chinoise, les ampoules en forme de flamme pour les lustres. Mais un défaut fréquent des ampoules basse conso est le retard à l’allumage : certaines ampoules ne délivrent que 50 % de leur puissance à l’allumage ; souvent insuffisant pour les clients.

Developpement durable article

  • La comparaison d’une ampoule traditionnelle à une ampoule basse conso pour comparer leur retard à l’allumage montre l’ampoule fluocompacte s’allume moins vite mais que sur une période plus longue la lampe basse conso éclaire mieux.
  • Les experts pensent que ce défaut des ampoules basse consommation va rapidement disparaître.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



7 commentaires Donnez votre avis
  1. Tout le monde parle des bienfaits de l’utilisation des ampoules basse conso….Mais sommes-nous assez informés sur le contenu de ces ampoules? Je crois qu’elles contiennent du mercure(à ce jour interdit dans les thermomètres!)et qu’elles peuvent se révéler dangereuses si elles se cassent?!

  2. Jean-Marie

    Sur la question des ondes électromagnétiques et des ampoules basse conso, il ne faut pas exagérer l’importance du phénomène, car à moins de garder une ampoule basse conso fluocompacte tout près de son visage, il n’y a guère d’occasion d’être exposé aux ondes. C’est comme pour le mercure, c’est un sujet réel mais qui ne se présente que dans des cas bien précis et qui n’obère pas l’intérêt des ampoules basse conso en soi et en général.
    Je vous recommande l’article que nous avions fait sur les ondes électromagnétiques en 3 parties : >> http://www.consoglobe.com/pollution-electromagnetique-omnipresente-quotidien-3309-cg

  3. je veux bien sur dire 1000Wx1h = 1kWh

  4. la consommation d’énergie se mesure en kWh. j’espère que tes calculs font référence à des kWh sinon tout est faux. en effet :
    un appareil d’une puissance de 1000W qui fonctionne pendant 1h consomme 1000W x 1h = 1kW
    un appareil d’une puissance de 400W qui fonctionne pendant 10h consommera 4kWh.

  5. dans la lignée des idées reçus du type: le niveau des mers monte car la glace de pôles fond, nous avons ces derniers temps l’idée de devenir tous écolos et de sauver la planète en utilisant des ampoules basses consommations.

    pour vous je me suis livré à un petit calcul

    prenons un foyer standard

    sur une semaine

    5 utilisation de machine à laver catégorie A : 3,8 KW consommés.
    5 utilisations de lave vaisselle catégorie A : 4 KW consommés
    5 utilisation d’un sèche linge catégorie A : 2,75 KW consommés
    21 heure de TV ( un français passe environs 2,5 heures par jours devant) écran plat led réputés peut énergivores) : 3937,5 KW consommés (SIC)
    15 heures de fonctionnement d’un ordinateur: 5415 KW consommés.

    n’entre pas dans le calcul le frigo, le four électrique les plaques de cuissons, les recharges de téléphone et autres appareils à batterie, les radio réveil la hi fi ,les chauffes eaux électriques, le lecteur dvd etc….

    nous sommes à un total de : 9362 KW soit 93 62 000 Wats (je vous rappelle qu’un Un watt est la puissance d’un système énergétique dans lequel une énergie de 1 joule est transférée uniformément pendant 1 seconde , et un joule, le travail d’un force d’un newton dont le point d’application se déplace de un mètre dans la direction de la force ) bref on pompe du jus!!!

    venons en aux faits:

    si la famille s’éclaire avec 6 ampoule de 75 W pendants 35 heures par semaine elle va consommé : 15, 75 kw

    si cette même famille passe aux ampoule bases consommation (équivalent lumens) elle va consommée: 4,2 kw soit 11,5 de moins.

    avec les ampoules une conso total de : 9377,75 avec les basse conso :9366,2 soit une substantiel économie de :

    tadam suspens: 0,13 % ouf je suis rassuré avec ça la planète est sauvée.

    précision: en incluant l’intégralité du pac électrique normale d’une famille ( cf plus haut) ce pourcentage diminue encore.

    on oublie également dans ce calcul l’énergie qui va être nécessaire pour recycler et produire ce type d’ampoule technologiquement plus complexe que les anciennes.

    lors je sais que ne rien faire est la meilleur des façons pour que rien ne se passe mais relativisons tout de même le soit disant impact penchons nous sur les problémes de lobying industriel dont la marge de vente est impressionnante sur ce type de produit et surtout, surtout réfléchissons.

    Moralité plutôt que de regarder votre TV laissez la lumière allumée et prenez un bouquin, ou discutez ou fait un jeux de société il y en a des vachement bien 🙂

    à bon entendeur.

    sources:

    Les chiffres moyen de consommation viennent de : http://www.consoglobe.com

    désolé pour l’orthographe sans doute approximatif.

  6. Bonjour Sophie
    En fait, non. D’un point de vue pratique, il suffit de ne pas installer vos ampoules fluocompactes basse conso à moins de 20 cm d’une personne. Un peu éloignées ces ampoules basse conso sont sans danger. Il convient également de bien les jeter pour le recyclage en fin de vie car les ampoules fluocompactes sont recyclées par des organismes comme Recyclum (contrairement aux ampoules classiques)

  7. Trés bien, cet article est intéressant mais que penser lorsque l’on apprend que les ampoules basse consommation sont de nouvelles sources d’ondes dans la maison !
    Que doit’on choisir s’il on souhaite être écolo et aussi protéger ses proches ?

Moi aussi je donne mon avis