Alter Eco (re)fait son festival !

Alter Eco (re)fait son festival !

Pour la seconde fois de son histoire, Alter Eco organise le 10 juin 2011 son festival, autour des musiques du monde, de commerce équitable, de diverses associations et d’un programme de reforestation.

En juin 2010, le premier Alter Eco Festival était organisé au Cabaret Sauvage, à Paris. Face à un succès encourageant, Alter Eco renouvelle l’expérience le 10 juin prochain, au même endroit.

Un festival musical

Pour cette seconde édition, le Festival Alter Eco s’est associé aux rappeurs Akhenaton et Faf Larage qui présenteront leur nouvel album “We Luv New York“.

Les artistes se sont ainsi montrés solidaires et sensibles à la cause défendue par Alter Eco et ont accepté de s’associer à la manifestation.

Mais outre cette tête d’affiche reconnue, d’autres artistes viendront également investir la scène du festival afin de présenter des sonorités aussi différentes qu’intéressantes.

Ainsi, l’artiste percussionniste Guem ouvrira le festival, offrant alors une démonstration de son incroyable talent et de sa musicalité. L’artiste de 74 ans, Ebo Taylor viendra également nous offrir un morceau de sa musique mélangeant sons ghanéens à la Soul ou encore au Funk tandis que Mandé Bossa nous offrira une prestation entre Mali et Brésil. Plusieurs autres artistes investiront la scène, ainsi que DJ Trakto et sa techno minimale.

Alter Eco : le respect de l’environnement avant tout

Si Alter Eco est très heureux de nous offrir un second festival, pas question pour autant de transiger sur ses principes, et c’est tant mieux !

Ainsi, si la restauration offerte sera entièrement biologique et équitable, la vaisselle sera également recyclée et compostable. Rien n’est laissé au hasard donc, tandis que les impressions des supports de communication seront faites sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement, en utilisant de l’encre végétale.

Et pour s’assurer que les participants au Festival soient également respectueux de l’environnement, Alter Eco propose également une plateforme de covoiturage afin de limiter l’empreinte carbone des festivaliers qui pourront alors entrer en contact pour se rendre à l’Alter Eco Festival.

 

La suite p.2> Entre bilan carbone et associatif