5 femmes qui luttent pour le climat – portraits

5 femmes qui luttent pour le climat - portraits

Le climat se réchauffe et les réunions se multiplient pour arrêter l’emballée climatique. Si le milieu climatique met en avant ses figures masculines – scientifiques, responsables politiques, militants… -, comme tant d’autres secteurs, la réalité est que de nombreuses femmes, plus ou moins connues, sont en première ligne.

Portrait de 5 héroïnes climatiques, plus ou moins connues, en l’honneur de toutes celles qui dévouent toute leur énergie – renouvelable, comme il se doit – à l’avenir de la planète, sous les feux de projecteurs médiatiques ou dans l’ombre des couloirs diplomatiques.

Christiana Figueres – “Madame Climat” des Nations Unies

Déjà en 2001, Christiana Figueres se voyait décerner le prix de “Héroïne de la Planète” par le magazine américain Time. Il faut dire que cette diplomate costaricaine travaille d’arrache pied depuis 1995 à faire avancer les négociations climatiques internationales.

Mère de deux filles, elle a été nommée en 2010 – et reconduite pour un second mandat de trois ans en 2013 – pour succéder au Néerlandais Yvo de Boer en tant que secrétaire exécutif de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), l’organe chargé de mener les négociations internationales sur le climat.

christiana-figueres-climat-01

C’est elle qui prépare, avec le gouvernement français, la négociation de Paris de fin 2015 (COP21) censée aboutir à un accord global sur le réchauffement climatique.

Christiana Figueres peut être suivie sur Twitter : @CFigueres.

Laurence Tubiana – tête pensante au coeur de l’action

Présidente et Fondatrice de l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (l’Iddri), premier et très réputé “think tank” français dédié aux politiques environnementales, Laurence Tubiana est une spécialiste mondialement reconnue des questions climatiques. Elle a été nommée en mai 2014 “représentante spéciale du gouvernement français pour la conférence climatique” de Paris fin 2015. Autrement dit, l’ambassadrice du gouvernement français pour mener à bien les négociations.

laurence-tubiana-cop21

Docteur en économie, elle a présidé l’ONG Solagral, conseiller le Premier Ministre Lionel Jospin sur les questions environnementales, dirigé la recherche à l’Institut National de Recherche Agronomique, entre autres responsabilités. Quand on déplore le manque d’expertise dans leur domaine de compétence de certains responsables politiques, on ne peut en son chef qu’être profondément confiant que peu en France pouvaient être mieux placés pour comprendre les tenants et aboutissants d’un accord global adéquats, ainsi que les chemins diplomatiques, quoique tortueux, pour y parvenir.

Laurence Tubiana peut être suivie sur Twitter : @iddrilefil et @LaurenceTubiana.

Mary Robinson – la défense du climat et des femmes

La très populaire ex-première femme présidente de la république d’Irlande est, à 71 ans, farouchement dévouée à la promotion des femmes et à la lutte contre le dérèglement climatique, deux causes auxquelles elle consacre son temps et énergie au sein de sa fondation pour la “justice climatique“.

mary-robinson-climat

Mary Robinson croit fermement que “Les femmes sont au coeur des solutions efficaces pour lutter contre les effets du changement climatique. Ils sont les défenseurs les plus convaincants pour les solutions politiques dont ils ont besoin et ont le droit de participer aux processus de weekend de fabrication.

Mary Robinson et sa fondation peuvent être suivies sur Twitter : @MRFCJ

Page suivante : Morgane Creach, Bryony Worthington