Tennis : les balles jaunes finissent en revêtement de sol

Rédigé par Emma, le 31 May 2013, à 11 h 21 min

Pendant Roland Garros, c’est le moment de remettre en avant l’opération “Balle jaune” qui vise à recycler une partie des quelque 14 millions de balles de tennis utilisées en France chaque année. Une opération qui collecte environ 10 % des balles de tennis et cherche à se relancer pendant la quinzaine du tournoi.

Les balles de tennis, jeu, set et… déchets

Selon la FIFAS (Fédération des Industriels et des Fabricants d’Articles de Sport),  14 millions de “petites balles jaunes” sont consommées chaque année  avec une durée de vie de 1 à 2 ans, finissant le plus souvent dans la nature ou en décharge.

Le nombre de balles usagées collectées dans les clubs de tennis français devrait être de 1,5 million en 2013 contre 1,1 million en 2012 et 900.000 en 2011, soit en 2013 un peu plus de 10 % des 14 millions de balles “consommées” chaque année par les 4 à 5 millions de pratiquants.

Repères – La balle de tennis

Les balles de tennis sont composées de feutrine textile et surtout de caoutchouc qui mettent plusieurs siècles à se dégrader.

La balle de tennis pèse 53 grammes et constitue un déchet non conventionnel mais potentiellement recyclable.

Une balle de tennis met des milliers d’année à se dégrader dans la nature. Selon une étude de Science et vie en 2007, le tennis serait ainsi le 5ème sport le plus polluant.

Le nombre de balles usagées collectées dans les clubs de tennis français est de 1,5 million en 2013 contre 1,1 million en 2012 et 900.000 en 2011, soit en 2013 un peu plus de 10 % des 14 millions de balles utilisées chaque année.

 

 Balle jaune collecte, recycle, transforme

Depuis 2008, une filière de collecte et de recyclage des balles usagées a été mise en place par la Fédération Française de Tennis et l’entreprise Coved pour réduire l’impact environnemental de leur fin de vie.

balle-tennis balle jaune

C’est l’opération “balle jaune”  qui collecte les balles usagées pour fabriquer des tapis de sport pour des centres éducatifs ou des hôpitaux.

14 millions de balles consommées par an en France chaque année  : Caoutchouc et feutrine, des produits polluants.

La Fédération française de tennis a lancé une grande opération de recyclage

roland garros tennisPrès de 4 millions de balles ont été collectées depuis le début de l’opération“, explique Jean-Luc Tenedos, vice-président de la Fédération française de tennis (FFT), lors d’une conférence de presse dans le cadre du tournoi de Roland-Garros.

Rien que pendant la quinzaine de Roland-Garros qui dure deux semaines, quelque 60.000 balles de tennis sont utilisées, réutilisées ensuite dans des clubs ou revendues d’occasion.

Suite > que deviennent les balles collectées ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour la Belgique près de liège, est-ce possible?

  2. Bonjour, quelqu’un aurait il l’étude de Science et Vie concernant la pollution du tennis s’il vous plait?

  3. C’est une excellente initiative et je trouve pour ma part que ce type de recyclage devrait être élargi à d’autres objets que nous utilisons au quotidien ( un exemple les canettes alu , les radios etc.)ou si c’est déjà le cas, je suis passée à côté de l’info.

  4. bonnjour
    je suis peut être hors sujet, mais ça me fait penser aux pneus recyclés en revêtements routiers
    à propos, que sait-on de la pollution engendréee par la poussière de pneu due à l’usure sur la route ?

Moi aussi je donne mon avis